• Protection des mineurs: un an après la rencontre au Vatican, ce qui a changé - VA

    Protection des mineurs: un an après la rencontre au Vatican, ce qui a changé

    Il y a tout juste un an, du 21 au 24 février 2019, les responsables des conférences épiscopales du monde entier se réunissaient au Vatican pour un sommet consacré à la protection des mineurs et à la lutte contre les abus sexuels dans l’Église. Tour d’horizon des premiers pas effectués avec le père Stéphane Joulain, psychothérapeute spécialisé dans le traitement des agressions sexuelles sur mineurs.
     

    Entretien réalisé par Olivier Bonnel - Cité du Vatican 

    Cette rencontre avait permis de rendre compte des mesures prises dans les différents pays pour lutter contre les abus, mais aussi de l’ampleur de la tâche à accomplir pour éviter de nouvelles dérives et de nouveaux crimes.

    LIRE AUSSI
    20/02/2019

    Quatre jours qui laisseront une empreinte

    21/02/2019

    Le Pape inaugure la Rencontre sur la protection des mineurs

    L’évènement était découpé autour de trois thématiques principales: «Responsabilité, reddition de compte, et transparence». Il a permis à certains évêques de prendre la mesure de l’importance de combattre la culture des abus, de partager des idées aussi sur la manière de faire face à ce fléau.

    Lors de cette rencontre, l’attention avait également été mise sur l’écoute primordiale des victimes. Une délégation de plusieurs victimes venues du monde entier avait d’ailleurs fait le déplacement à Rome pendant l’évènement, demandant une véritable justice.

    Task Force et vademecum attendus

    Comme il avait été annoncé lors de la conférence de presse finale de la rencontre, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi doit présenter un vademecum qui aidera les évêques du monde entier à comprendre clairement leurs devoirs et leurs responsabilités.

    Une “task force”, équipe de spécialistes, doit par ailleurs être dévoilée, comme l’a souhaité le Pape, avec pour objectif d’ aider les conférences épiscopales et les diocèses qui se trouvent en difficulté pour affronter les problèmes et mettre en œuvre les initiatives pour la protection des mineurs.

    Une nécessaire formation à la détection

    Le père Stéphane Joulain, membre de la Société des missionnaires d’Afrique (Pères blancs), est psychothérapeute. Depuis plusieurs années, il anime des formations auprès de diocèses ou communautés de nombreux pays pour mieux lutter contre les abus. Il est notamment l’auteur d’un ouvrage, Combattre l’abus, paru en 2018 aux éditions Desclée de Brouwer.

    Il revient sur le chemin parcouru depuis la rencontre de Rome et ce qui doit encore progresser, à commencer par la formation.

    Entretien avec le père Stéphane Joulain
    « Très bientôt, le Carême de partage - ensemble participons -RCLa sagesse aime, Méditation quotidienne de Richard Rohr »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :