• Psaume de la Création - Alice

    Une correspondante et lectrice de notre site nous offre sa réflexion... son nom Alice, merci !

     


     

     

     

    Psaume de la Création

     

     

     1. Par les cieux devant Toi,

      splendeur et majesté

      Par l’infiniment grand,

       par l’infiniment petit,

       Et par le firmament,

      Ton manteau étoilé,

       Et par frère Soleil…

     

    Je veux crier mon Dieu !

       Tu es grand, Tu es beau,

        Dieu vivant, Dieu très haut,

        Tu es le Dieu d'amour !

        Mon Dieu, Tu es grand,

                              Tu es beau, Dieu  vivant                            
        Dieu très haut,

     Dieu présent en toute création

    (Saint François d'Assise).

     

     Merci à Suzanne G Testut pour son article :"Sommes-nous prêts à devenir des Saints ?" Merci pour sa reproduction que j'ai choisie d'emprunter pour accompagner mon texte.

     

    Un ami, répondant à mes vœux, m'écrit : "Et que le temps s'arrête pour permettre de faire ce que les autres souhaitent que nous fassions !"

     

    Je pense alors à ce passage de la Bible : une personne, debout, les bras levés vers le soleil prie pour que le soleil arrête un instant sa course". -- "Afin que ses copains puissent exterminer tous leurs ennemis avant la nuit" me souffle mon petit homme. (Curieuse motivation ! Cela ne choque pas?). Donc pour que cet ami trouve le temps (de faire, pourquoi pas, ce que j'aimerais qu'il fasse...), j'essaye donc de prier, debout, tournée vers la lumière, les bras levés vers le ciel (curieuse motivation ! Mais lorsqu'on a vu la 1ère!)

     

    Mais quelle prière dans cette position ? Je pense alors à ce psaume de la création. Je chante, dans ma tête, le refrain mais je reste perplexe. Cependant, cela à le mérite de voir encore davantage la présence de Dieu dans ma vie. Alors, je continue. Et parfois j'entreprends ce curieux manège, lorsque je vais d'une pièce à une autre, de lever les bras en pensant à ce refrain.

     

    Puis en voyant cette magnifique reproduction dans l'article de Suzanne, je commence à comprendre ce qui me gêne. C'est le mot création qui est, pour moi, synonyme de création pour la nature. Il n' évoque pas trop la création de l'homme et de la femme. Il n'évoque pas, pour moi, l'humanité. "L'humanité passe par l'autre" dit la Cimade.

     

    Donc j'ai découvert ce qui me manque. Debout, les bras levés vers Dieu-Amour, il me manque la place de l'autre. Je vois dans ma prière la direction verticale, il me manque la dimension horizontale. Dans cette position, j'ai du mal à mettre l'autre à sa place, au cœur de ma prière comme au cœur de ma vie. C'est en marchant avec d'autres qu'ensemble nous pouvons lire ce magnifique livre qu'est la nature. C'est dans le partage, avec d'autres, que nous pouvons participer pleinement à cette création, dans cette vie qui nous est donnée.                                                 Alice

      Voir et entendre un Vidéo Psaume de la Création ici

     

    Autres dossiers

    « Faire naître l'être Humain. - BrunoFlash texte la ''Perle du jour'' - les vrais disciples »

  • Commentaires

    2
    Adrienne
    Mercredi 15 Août 2018 à 15:58
    Bonjour, voici une interprétation du psaume de la création : https://youtu.be/Frgjv6XkkGQ
      • Jeudi 16 Août 2018 à 14:05

        Merci Adrienne et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :