• Qu'est-ce qui me fait vivre? - Alice

      Qu'est-ce qui me fait vivre?

                        Qu'est-ce qui me fait vivre? - Alice                      Qu'est-ce qui me fait vivre? - Alice

     

    (ou autre chose)

     Il m'arrivait parfois, voyant l'église ouverte, de pénétrer et de m'asseoir un moment, ne pensant plus à rien. J'étais là et j'étais bien. Un jour, je me suis demandée ; « Mais pourquoi moi qui ne vis pas bien lorsque j'assiste à un enterrement ou un mariage, je me trouve bien, dans cette église, lorsque je suis seule ? Je n'ai pas cherché de réponse. J'étais bien et cela me suffisait !

    En prenant le chemin de la sortie, je découvre ce message : « Nous sommes un petit groupe, nous nous réunissons le jeudi soir pour prier, rejoignez nous. » J'y ai vu un signe, une réponse à ma question et j'ai donc sauté le pas. J'ai été bien accueillie et j'ai appris plusieurs chants religieux. Il y a si longtemps que je ne prends plus ce chemin !!!

    Un soir, une religieuse a clôturé la réunion par :

    « Merci, Seigneur, car tu me nourris chaque jour, de ton eucharistie. » Je répliquais aussitôt :

    « Merci, Seigneur, car tu me nourris à chaque instant dans mes rencontres avec l'autre, avec les autres . »

    Éclat de rire général. L'atmosphère était à la joie. J'ai tenu un moment mais j'ai renoncé aussi à participer à ce groupe de prière. Les chants comme : « Seigneur, Tu es grand, ... » ne me suffisent pas...

    Mais ce souvenir m'a profondément marquée.

    Les sacrements institués par l’Église sont, pour moi, vides de sens. Mais si j'étais la seule !!! Lorsque j'entends une personne me dire : « J'allais tous les dimanches à la messe, sans aucune exception. Il s'est passé telle chose, depuis je ne vais plus à la messe. » Cette réflexion me fait mal car cette personne ne semble pas en souffrir, cela veut aussi bien dire qu'aller à la messe n'avait aucun sens pour elle, que c'était une coquille vide. Tous ces rites ancestraux ont-ils encore un sens pour nous ?...

    Mais en disant : « Merci, Seigneur car Tu nous nourris, à chaque instant, dans nos rencontres avec l'autre, avec les autres » , c'est mon sacrement qui me nourris à chaque instant. Il me donne la force d'aimer encore et encore !

    Voir en toute personne, le Christ vivant, aimant, guérissant les malades, souffrant, défiguré, transfiguré, crucifié, ressuscité !!!

    Ou voir la personne comme une personne réelle, en chair et en os, souffrante, épuisée ou heureuse, la voir telle qu'elle est,

    et aller vers elle, avec amour, partager cet instant de vie dans une rencontre fraternelle, sororale, Voilà pour moi, le pain de notre vie !!!

    Merci, Seigneur, car Tu nous nourris, à chaque instant, de ton pain de vie, la rencontre avec l'autre, avec toute autre !!

    Alice

    -----------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Catéchèse : l’Évangile du Christ, avec saint François JE SUIS UN LIVRE - Élisabeth »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    coeur léger
    Mardi 19 Février à 15:46

    Bonjour Alice quelle belle rencontre avec vous ce matin je communie à Jésus vraiment présent en chacun(e) Merci et que cette communion se répande à tous nos frères et soeurs de la terre quelque soit notre race couleur religion ou pas nous sommes greffés dans l'amour. Paix et Joie Madeleine

    1
    marielle
    Samedi 9 Février à 16:16

    J`aime le texte d`Alice. Il lui vient du coeur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :