• Quand seras-tu sage ? - Alice

    Quand seras-tu sage ?

     


    Quand seras-tu sage ? - AlicePuisant dans mes trésors accumulés au fil des ans, je redécouvre une carte de vœux écrite, il y a 55 ans, par l'une de mes copines de classe, alors que je redoublais ma 1ère. Je lis : « Mais quand seras-tu sage ? Est-cela qu'il faut te souhaiter pour l'année 63 ? J'aimerais tellement qu'elle t'apporte l'équilibre et la joie. Laisse-toi un peu faire dans les mains de ceux qui veulent t'aider et ne les voue pas toujours aux gémonies. On arrive difficilement seul à progresser car la faiblesse humaine est immense. Bon courage pour cette année nouvelle, que le Seigneur te donne force et lumière. Joyeux Noël et Bonne Année. Avec toute mon amitié. » Signé : Marie-Dominique.

    Quel message merveilleux !!! Quelle merveilleuse amie, copine de classe  !!!

     Je dis cela à Pierre et je lui raconte ce que j'avais vécu quelques semaines plutôt, vers la fin de l'année 62. Suite à mes incartades au pensionnat, je suis renvoyée de l'établissement, pour une semaine. J'arrive donc chez mes parents, penaude et très inquiète. Je n'en menais pas large ! Mais surprise, la famille et les ouvriers de la ferme faisaient la fête ensemble autour d'un repas... J'avais oublié que c'était la saint Éloi et il était, pour nous, patron des paysans. Ma semaine à la maison se passe bien et au moment de retourner au pensionnat, papa me dit simplement : « Tu n'avais pas l'air si fatiguée que cela ! » Quels merveilleux parents !!!

     Et Pierre de me rappeler : «  Heureux celui qui à un père de ce tonneau-là ! » tiré de la chanson « les quatre bacheliers » de Georges Brassens, ce mécréant qui a si bien compris la Bonne Nouvelle de l’Évangile. Aux 3 premiers pères qui renient leurs fils fautifs, Brassens vante ce 4ème père qui partage sa blague à tabac avec son fils (tout aussi fautif), pour l'inviter à la fête....

     Deux jours après mon retour en pension, lors de la ½ h de récréation d'après les heures de cours, Catherine,mon meilleure amie, me prend à part et la discussion dure toute la récréation. Elle m'a expliqué : « Alice, réfléchis ! Cette exclusion est pour toi l'occasion de changer radicalement de comportement. Personne ne s'étonnera car tout le monde dira que c'est cette exclusion qui est la cause de ce revirement... » ½ h pour réussir à me faire réfléchir sur ce sujet !!!

    Quelle chance d'avoir eu de telles amies de classe dans ce pensionnat !!!

    Suite à cette discussion dans la cour de récréation, j'ai aussi compris, qu'une telle sanction disciplinaire pouvait ne servir à rien (sauf rajouter de la rancœur) si elle n'est pas accompagnée d'une bonne discussion.

     Quand seras-tu sage ? Le suis-je devenue ? En ai-je envie ? Quels sont les fruits de la sagesse ? Mais, Ô joie ! Je peux accepter de vieillir car la sagesse n'est-elle pas le privilège des personnes âgées ? Mais parle-t-on d'un « sage » amour ou d'un amour fou ?

    C'est l'amour qui me fait m'émerveiller dans la famille, les proches, les ami.e.s, les étranger.es...

    L'amour m'enchante la vie !!! C'est l'amour fou qui déplace les montagnes.

    C'est l'amour fou qui me pousse à toucher le lépreux malgré la loi ancestrale, millénaire.

    C'est l'amour fou qui me fait dire que « je suis une femme libérée, une femme libre » phrase magique qui a fait fuir illico les évangélistes qui viennent à moi pour me convertir, tous ces Pères Fouettard !!!! qui veulent nous inoculer les virus de la peur et de la mauvaise conscience !

    C'est l'amour fou qui me libère de tous les carcans, de tous les lourds fardeaux, des  « cela ne se fait pas » ou « que va-t-on penser de moi ? »

    C'est l'amour fou qui me donne la Liberté, la Joie de Vivre, l'Espérance et la paix !!!

    « Aime et fais ce que tu veux » disait Augustin ! Et au réveil, je fredonne ce refrain d' André Baugé : 

    «  C'est l'amour qui flotte dans l'air à la ronde

    C'est l'amour qui console le pauvre monde

    C'est l'amour qui rend chaque jour la gaîté

    C'est l'amour qui nous rendra la liberté »

     Alice

    SOURCE DE L'IMAGE http://fandeloup.centerblog.net

    -------------------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Le pape François nous livre le secret de l’espérance chrétienneVidéo du Pape - Accueillir les personnes en situation difficile »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :