• Qui a tué Goliath : David ou Elhanân

    Qui a tué Goliath : David ou Elhanân ?

    David terrassant Goliath

    David terrassant Goliath
    Peter Paul Rubens, circa 1616
    Huile sur toile, 123 × 99 cm

    L’histoire du combat de David contre Goliath est légendaire. Ce récit montre que, contre toute attente, les petits peuvent parfois l’emporter sur les plus grands. Voici un bref rappel de cette scène que l’on trouve en 1 Samuel 17,23-50. Goliath y est décrit comme un géant d’une taille « de six coudées et un empan », soit environ 2,90 m; il est équipé d’une cotte de mailles en cuivre d’un poids de « 5000 sicles », soit 57 kg, et la lame en fer de sa lance pèse « 600 sicles », soit plus de 6 kg. Goliath sort du camp philistin et met l’armée d’Israël au défi de trouver un homme suffisamment fort pour gagner un duel déterminant l’issue du combat entre les deux nations. Cette provocation est réitérée pendant quarante jours, matin et soir, dans la vallée d’Elath, la vallée des térébinthes. Finalement, c’est David, jeune berger agréé par Dieu, qui relève le défi lancé par Goliath. Après avoir déclaré qu’il vient lutter contre le géant avec l’appui de Dieu, David lui jette une pierre avec sa fronde. Celle-ci s’enfonce dans le front de Goliath, qui tombe à terre. David lui prend son épée et l’achève, en lui coupant la tête.

    Elhanân et Goliath

    Cette histoire est fondamentale pour la compréhension de la popularité de David, qui est passé de berger à roi d’Israël. Or, la Bible transmet une deuxième tradition à ce sujet.

    15 Il y eut encore un combat entre les Philistins et Israël. David et ses serviteurs avec lui descendirent combattre les Philistins. David se sentit fatigué. 16 Yishbi-be-Nov, qui appartenait aux descendants de Harafa, qui avait un épieu pesant trois cents sicles, poids du bronze, et qui était équipé de neuf, parlait de frapper David. 17 Mais Avishaï, fils de Cerouya, lui vint en aide et frappa le Philistin à mort. C’est alors que les hommes de David l’adjurèrent en disant : « Tu ne sortiras plus avec nous au combat, pour que tu n’éteignes pas la lampe d’Israël. » […]

    19 Il y eut encore un combat contre les Philistins à Gov. Elhanân, fils de Yaaré-Oreguim, de Bethléem, abattit Goliath de Gath, dont la lance avait un bois pareil à une ensouple de tisserand. […]

    22 Ces quatre étaient descendants de Harafa, à Gath, et ils tombèrent sous les coups de David et de ses serviteurs. (2 Samuel 21,15-22)

    Il s’agit du même Goliath, un Philistin qui provient de la ville de Gath. Mais son adversaire se nomme Elhanân et non David. Le premier verset de cette histoire indique que David était fatigué et que ce sont ses serviteurs qui affrontaient les champions des Philistins. On ne connaît pratiquement rien d’Elhanân. Il est un serviteur de David et, comme ce dernier, il est originaire de Bethléem. L’arme utilisée est aussi différente : au lieu du fameux lance-pierre, ici, c’est une lance qui tue Goliath.

    Comment réconcilier ces deux traditions?

    Qui a tué Goliath, David ou Elhanân? Le rédacteur du Premier livre des Chroniques se trouve dans le même dilemme que nous. Pour lever l’ambiguïté, il raconte qu’Elhanân a tué le frère de Goliath (1 Chroniques 20,5). Il est possible que le récit du combat entre David et Goliath ait été, au départ, l’œuvre de l’un des serviteurs de David. On l’aurait ensuite raconté en amplifiant l’exploit accompli et en l’attribuant à celui qui deviendra un grand roi. Car le récit comporte des éléments légendaires qui laissent planer un doute sur son historicité. Au fond, la popularité de ce récit, qui est l’un des plus connus de l’Ancien Testament, est due plus à un message fondamental qu’à la vérité d’un événement historique : la force brute et la grandeur physique ne sont pas toujours garantes de la victoire.

    Extrait de : Sébastien Doane, Zombies, licornes, cannibales… Les récits insolites de la Bible, Montréal, Novalis, 2015.

    Sébastien Doane

    source www.interbible

    ------------------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Barack Obama: «Nous devons remplacer la peur par l’espoir» - Le DevoirL'Esprit saint un coup de vent venu transformer notre Vie. - Bruno »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :