• « Qui sont vraiment les catholiques » - Alice

    « Qui sont vraiment les catholiques »

    Le Pèlerin 12 janvier 2017

    Bénévoles de l’association Août Secours alimentaire. / P.Razzo/Ciric

    Merci pour cet excellent article. Je l'ai étudié avec intérêt car j'en avais lue une présentation dans mon journal ''le Monde''. Donc, le paysage catholique est très varié et nous pouvons nous en réjouir ! J'ai eu un peu de mal à comprendre le choix de certains mots pour nommer les différentes catégories ! Par exemple : « Chrétiens engagé.e.s » Engagé.e.s dans le monde ou dans sa pratique religieuse?  Et je ne sais pas vraiment comment me classer...

    « Je suis catho jusqu'au bout des ongles » ai-je coutume de dire! Mais il y a eu une sérieuse blessure, cassure.

    La foi m'a été transmise par mes parents, ma famille où je me suis toujours sentie aimée. Cherchant ma route, je suis partie enseigner 2 ans au Tchad, au titre de missionnaire laïque. J'étais hébergée par les religieuses qui dirigeaient ce collège. Au retour en France, j'ai vécu 8 jours dans un noviciat où on m'a conseillé de ne pas poursuivre « car je tombe trop facilement amoureuse ». Retour à la vie des fidèles, une errance de quelques années ne sachant plus quel sens pour ma vie puisque je ne pouvais pas "donner généreusement ma vie à Dieu " ! ...Puis, j'ai rencontré Pierre ayant un parcours similaire. A notre cérémonie de mariage, nous avons voulu dire notre foi vécue, à partir d'un texte de l'exode : « Tu accueilleras l'étranger. Tu protégeras la veuve et l'orphelin » et du texte de l' Évangile : « la parabole du Jugement dernier. » Donc, dans la classification, je pourrais être dans « les chrétien..ne.s engagé.e.s »

    En 1980 : choc, blessure, cassure.

    Nous avions préparé la cérémonie de baptême pour notre fils, de même en 1981 pour notre fille, avec l'équipe et l’aumônier d' A.C.O. de Pierre mais le curé de notre paroisse, nous a refusé l'utilisation de l’église. « Allez faire baptiser votre enfant ailleurs » car Pierre avait été candidat avec une étiquette P.S. Nous nous sommes senti.e.s rejeté.e.s par la paroisse et le curé. Nous n'avons pas voulu changer de paroisse. La blessure est profonde et ne se cicatrise pas. Mais nous continuons à croire au Christ et en sa Bonne Nouvelle.

    Cela m'a obligée à faire une différence entre Foi et Religion. Adieu prière, rites, sacrements, carêmes, mortifications, pèlerinages... (De cela, d'ailleurs, le Christ ne parle pas dans sa parabole du Jugement dernier!!!) Mais je crois que Dieu-Amour, NOTRE Mère-Père m'aime, nous aime et après avoir crié comme l'aveugle « Seigneur, fais que je voie » j'ai découvert, le Christ Vivant présent en moi, comme en toute autre personne. « Ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi » et « je fais le mal que je ne voudrais pas faire mais je ne fais pas le bien que je voudrais faire ». La présence du Christ en moi n'enlève pas mon humanité. Voilà, je ne lis plus la Bible dans le texte mais je La lis dans ma vie de tous les jours. Je comprends la réponse du Christ aux disciples de Jean le baptiste : « Allez dire à Jean, ce que vous avez vu : les aveugles voient, les malades guérissent, ... » Et je m'émerveille car je vois aussi des miracles d'amour. La joie illuminant les yeux de cet homme lorsque nous avons essayé de danser ensemble, la joie de cet immigré lorsque j'ai accepté qu'il m'offre un café (enfin, il retrouvait sa dignité d'être humain), la joie de cette femme retrouvant confiance en elle... Oui, en l'aimant et avec l'aide de 2 ou 3 de ses amies, elle a enfin compris qu' elle avait sa place dans ce groupe de jeux de société....

    Pour revenir à votre classification,

    Immigration :

    j'ai fait partie (tant que je conduisais ma voiture) d'un groupe RESF ( réseau d'éducation sans frontière) dans la ville voisine. Principale action, être présente à chaque déménagement puisqu' au 115, il ne faut pas que les personnes s'habituent à un logement. J'ai pu constater , au bout d'un an de ce régime, les dégâts sur la santé de ces personnes. . Oui, je fais le choix de l'utopie et je dis que la France peut accueillir toute la misère du monde. Même si ce n'est pas la réalité, je dis que penser ainsi me donne plus d'imagination pour accueillir les immigré.e.s.

    Pape :

    Oui, j'aime le pape François et je pense qu'il ne va pas assez loin. Mais il déploie beaucoup d' énergie et d' imagination pour essayer de faire évoluer les idées. Il a besoin de monde derrière lui. A nous d'agir avec lui.

    Voilà j'insisterai surtout ce qui est important pour moi, c'est de me sentir aimée, de me sentir habitée par le Christ et vivre et agir avec les autres. Aimer ! Aimer ! Aimer !

     

    J' aime aussi beaucoup le texte « toute la misère du monde » dans cette même revue, du P.Sébastien. Je cite : « L’Évangile parle de petits, de Frères . En Matthieu (25,35-36), on lit : «  J'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade et vous m'avez visité ; j'étais en prison ; et vous êtes venu jusqu'à moi ! »Et au verset 40 : « Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait » P. Sébastien Antoni, le pèlerin 12 janvier 2017.

    Et je rajoute « donne-moi à boire » que Jésus dit à la Samaritaine, exemple pour entrer en communication ...Savoir demander de l'aide, avoir besoin des autres, dans l'esprit de pauvreté des Béatitudes.

     

    Dans la joie, l'Espérance et la paix du Christ

    Alice

    ---------------------------------------------------

    note de Serviteur OFS: Alice tout comme les autres auteurs sont très heureux de recevoir vos commentaires. Peu nombreux sont les lecteurs, lectrices à le faire. Merci d'entendre ce message fraternel.

    -------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Œcuménisme: le pape appelle catholiques et orthodoxes à œuvrer ensemble pour la paix - ZenitL'ÉLECTROCHOC DE TARIQ RAMADAN AUX MUSULMANS QUÉBÉCOIS »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :