• « Quoi ? Tu nous demandes de... » Alice

    « Quoi ? Tu nous demandes de... »

     

    « Quoi ? Tu nous demandes de... » AliceAvec 2 de mes petits-enfants, nous arrivons au parc de jeux où ils aiment jouer, courir... Mais je leur indique un endroit et je leur demande de ramasser tout ce qui traîne. Le plus jeune bondit, me dit : - « Quoi ? Tu nous demandes, de ramasser les saloperies que les autres ont laissées !

     - Oui ». Et je me baisse, je commence à ramasser dans un autre coin. Je constate, avec surprise,  que mes deux petits-enfants ramassent... La charge n'était pas trop lourde et rapidement, ils peuvent jouer pendant que je continue à ramasser de mon côté… Au moment de repartir, je leur dis : «  Regardez, j'aime lorsque je peux contempler un champ de verdure bien propre. »

     

    Mais n'est-ce pas vouloir remplir un tonneau sans fond ?

    Ramasser ainsi, au jour le jour, n'est-ce pas absurde , ridicule? N'est-ce pas ce que pensent ces personnes qui me voient faire ainsi, chaque matin alors qu'il est évident que mon geste ne les entraîne pas à m'imiter !!! A quoi bon ramasser ? Dans la mythologie grecque, remplir le tonneau sans fond, sans espoir d'y arriver un jour, était une punition …. Alors, agir sans aucun espoir, n'est-ce pas absurde, ridicule, du temps perdu pour d'autres causes ?...

    Seulement, je constate que ne rien faire, laisser des papiers ou autres objets traîner dans un coin, et très vite cet endroit devient vraiment dégueulasse ! Alors, je lutte peut-être tout simplement pour éviter que cela ne devienne pire !!! Mais, vais-je peut-être vous étonner, je constate surtout que, malgré les apparences, je vois moins de choses à traîner. Et lorsque j'en suis réduite à ramasser les mégots de cigarette, c'est quand même signe qu'il y a un petit progrès !!! Mais bien sûr, je suis naturellement optimiste !!!

     

    Et puis, il faut vous l'avouer, ramasser, cela m'empêche de pester contre ces personnes qui...Et je peux dire comme dans la légende du colibri : «  si ne n'arrive pas à soulever la foule (ce qui serait salutaire), j'aurai fait ma part »  !!!

     

    Mais l'autre jour, ( début juillet), j'ai eu un coup de mou. Des petits cœurs en papier, partout, en quantité innombrable !!! Pas besoin de chercher : à la sortie d'une messe de mariage, une personne a jeté ces cœurs en papier ...Et alors, je ne vais pas m'insurger contre cette façon d'exprimer sa joie... Cela se fait. Bon !!! Mais je dirai tout simplement que « nettoyer après avoir sali, cela se fait aussi » !!! Donc, j'ai refusé de me baisser pour ramasser, un à un, ces bouts de papier. Ces petits bouts de papier sont encore en nombre, place de Bretagne !!!

     

    Cependant, je constate, tout simplement qu'au fil de ces dernières années, j'ai tout simplement étendu mon champ d'action ! Je ne me contente plus du terrain près du Centre Social mais je rajoute... plusieurs rues, plusieurs places ou parkings, là où je passe régulièrement et où je sais qu'il y a une poubelle publique pour y déposer ce que je ramasse.

     

    Aussi, durant mon activité favorite du matin, lorsque je vais faire mes courses, je croise une nouvelle fois, un ami qui constate que je ramasse toujours. Je lui réponds en riant : « oui, et partout où je passe, je constate des progrès ! »

     

    Peut-être, ai-je réussi à mettre un fond à ce tonneau ?

    Alice 

    le 09/08/2018

    --------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « La Fête des Tentes… c’est bientôt!FRANCISCANS INTERNATIONAL - Fête de Sainte Claire »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :