• Résurrection. - Alice

    Résurrection.

    Merci à Sébastien Doanne pour son texte « Des récits qui donnent vie » publié sur le site ofs-de-sherbrooke (ICI). J’ai beaucoup aimé ce texte qui m’a aidée à méditer sur ma foi au sujet de la Résurrection.

     

    Miniature du XIIe siècle

     Comment trouver les mots pour parler de Résurrection ? Difficile tâche pour les 4 évangélistes ! Comment définir ce temps fort et tellement inimaginable : leurs rencontres avec le Christ ressuscité ! Quel corps pour ce Ressuscité ? Ce Corps semble bien difficile à définir : un fantôme traversant les murs mais cependant Il rencontre Marie-Madeleine et discute avec elle. Il parle, marche, prépare un feu, il rompt le pain et disparaît… Il montre ses plaies à Thomas. C’est le corps du Crucifié ! Pourquoi cette difficulté à parler de ce corps alors que ces mêmes évangélistes n’ont eu aucun mal à nous dire que Jésus a ressuscité le fils de la veuve de Naïm ! Et même, Il a ressuscité son ami Lazare ! Ces 2 personnes ont, semble-t-il, repris le cours normal de leur vie… Mais, je dirai : peu importe !

     Je voudrais d’abord revenir sur le traumatisme profond qu’ont vécu les disciples ! Qu’avaient-ils compris du message du Christ, annonçant sa Passion ? Ils venaient de vivre un repas ensemble, repas merveilleux qui commença par un étonnant lavement des pieds, Jésus prenant la place d’une servante. Il y eut son merveilleux discours : « Aujourd’hui, je ne vous appelle plus mes serviteurs mais mes amis… » Il leur livre un message d’amour. Il rompt le pain en disant « prenez et mangez–en TOUS… », toute personne présente à ce repas. Et faites ce service aux autres, ce partage, ce don de soi… en mémoire de moi…

     Et patatras, d’un seul coup un ouragan tels les attentats d’aujourd’hui…, la mort sur une croix, Pierre l’ayant renié 3 fois et mais aussi recevant le pardon, Judas se pendant. Etc’est le Sabbat qui arrive. Quelle journée de désolation, d’incompréhension, de non-avenir, de peur ! Comment ces disciples ont-ils vécu cette journée de deuil ? Alors que l’on fête la Pâque Juive !!!

     Dès les lueurs du 1er jour de la semaine, ce groupe ne commence –t-il pas à se disloquer : des femmes vont au tombeau, deux disciples retournent vers Emmaüs, « nous avions espéré… » Est-ce la fin de l’aventure pour tout ce groupe qui suivait Jésus ?

     Mais que se passe-t-il donc ? Des femmes disent que le tombeau est vide mais …les apôtres ne les crurent pas ! Deux disciples vont voir alors ce tombeau… les 2 autres, en route vers Emmaüs, reviennent !  

    Les femmes donnent le message : «  Le Christ est ressuscité, Il nous précède en Galilée ». Il nous précède dans le monde actuel qui a tant besoin de notre amour ouvert à toute personne !

     Quel que soit le corps du Christ ressuscité, (peu importe après tout !), je constate quecette résurrection a regroupé tous ses disciples et « Ils étaient là, tous ensemble, réunis en un seul lieu » lorsqu’ils reçurent le Saint-Esprit ! Esprit qui leur donna la force de sortir, d’aller vers la foule et leur parler d’un langage compréhensible par chaque personne, celui vécu dans l’amour de l’autre, des autres.

     Je crois qu’effectivement, il s’est produit un évènement choc qui a produit la reconstitution de tout le groupe qui suivait Jésus ! Je crois grâce au témoignage de Thomas ! Je crois en voyant le témoignage des premiers disciples, ces personnes témoins, fortes de ce qu’elles ont vu et qui ont préféré souffrir le martyr que de renoncer à leur foi au Ressuscité.

    Ma raison s’entête à me dire qu’il n’y a rien après la mort, mais je crois en cette Résurrection qui donne sens à ma vie. Et s’il n’y a rien, après la mort, je n’aurai rien à regretter de ce que je vis avec l’aide de cette foi au Christ ressuscité.

     Mais cette résurrection me donne beaucoup plus qu’un sens à ma vie !

    Il est Lumière ! Il est Vie ! Il est incarné dans cette humanité d’aujourd’hui !

    Je Le découvre, Vivant, présent en moi comme en toute personne. Joie de pouvoir chanter :

    « Tu es là, au cœur de nos vies et c’est Toi qui nous fais vivre !

    Tu es là au cœur de nos vies, bien Vivant, Ô Jésus Christ ! »

     Joie de me sentir habitée au point de dire comme Paul : « Ce n’est plus moi qui vis mais le Christ qui vit en moi », comme en toute personne ! Mais Joie d’en avoir une telle conscience ! Et aussi de pouvoir ajouter, comme Paul, « je fais le mal que je ne voudrais pas faire et je ne fais pas le bien que je voudrais faire ». Le Christ présent en moi, me laisse vivre toute mon humanité ! (mélange de bon grain et d’ivraie).

     Il me pousse à aimer, à aider mais aussi à savoir demander un service, à être exclue avec toutes les personnes exclues, personnes homosexuelles, etc…Mais Il me donne aussi force, audace, énergie pour aller dire à mes frères et sœurs croyantes que le Christ est vraiment ressuscité, que ce Christ, vivant en moi, m’aide à voir en toute personne humaine, une personne digne d’être aimée, m’aide à faire confiance en chaque personne malgré ce qu’elle peut me montrer d’elle-même.

    Ce Christ vivant en moi m’a transformée. Il a fait fondre ma timidité et me donne l’audace de prendre la parole, même devant l’évêque… ou la capacité d’écrire et l’audace d’envoyer mes textes à certains membres de la hiérarchie !

    Il a fait fondre mon agressivité et m’aide à devenir paisible, bienveillante. Il m’aide à regarder les autres avec un regard bienveillant, .à accueillir sa Miséricorde infinie, inlassable, inconditionnelle. Dieu ne punit pas ! Il nous aime ! « Se savoir aimée et aimer ! » Il me donne Espérance.

     Dans la Joie, Confiance, Espérance et Paix du Christ,

    Alice

    --------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb 

    1. Fête de l’Ascension du Seigneur - 5 mai 2016
    2. Rappel - L'Expérience d'Assise 2016
    3. Un Pape très ému a accueilli un prêtre qui a passé 28 ans dans les geôles communistes
    4. Dernier rappel - Conférence-échanges ’’ Retrouver le chemin de son cœur’’ Suzanne G. Testut
    5. Homélie du 7ème dimanche de Pâques - 8 mai 2016
    6. Vidéo - Oecuménisme : "Le miracle de l'unité a commencé" - Zenit
    7. Top 10 des raisons de penser que Jésus serait ton meilleur pote s’Il revenait parmi nous

    ------------------------------

    « Fête de l’Ascension du Seigneur - 5 mai 2016Pour les chrétiens pakistanais, « une grave menace guette l’Europe » - aleteia »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :