• Sens de ma vie (3 de 3) - Alice

    http://ekladata.com/FvmR32XfiePiiio1e6n2mY2W31E.jpg

    Ma foi face à ma mort,


    Jésus, ma raison me dit qu'il n'y a rien après ma mort. Et Toi, Tu m'invites à croire en ta Résurrection! En Ton Amour, en l'Amour du Père-Mère, en l'Amour de NOTRE Père-Mère. Pourquoi pas! Je ne vois pas pourquoi je me priverai d'une foi qui m'aide à vivre mieux, à être heureuse ici, sur cette terre et maintenant ! La honte lorsque j'ai réalisé que je me servais de Toi comme d'une béquille ! Mais cette honte fut vite effacée en me jetant, avec confiance dans Tes bras, comme chaque soir, pour m'endormir. Ma foi n'est pas certitude. Ma foi est confiance. Elle me donne joie et bonheur. Ma foi est Vie. Elle évolue. Elle ne peut s'enfermer dans un quelconque carcan.

    Je crois en l'Amour.

    Je crois en l'Amour.

    Je crois en l'Amour, l'amour de soi, de l'autre, des autres. Amour ! Ah ! Si je pouvais puiser toutes les saveurs, toutes les douceurs, toutes les délicatesses, toutes les caresses, toutes les tendresses, pour parler de l'Amour! Mais aussi, si je pouvais provoquer toutes les indignations agissantes, non -violentes, en prononçant ce mot! J'ai retrouvé un texte de San Antonio que je recopie avec joie:

    «  L'homme, il croit servir Dieu en s'humiliant, en s'écrasant, alors qu'au contraire, la seule manière de Le servir, c'est de dresser la tronche, bomber le torse et foncer.

    Y' a qu'une vertu en ce monde: la charité!

    Et la charité, c'est quoi? De la colère, mes grands. Uniquement de la colère. La charité consiste à s'indigner ! La charité, c'est pas de chialer sur la misère du monde: c'est de la combattre.

    La charité, c'est de l'amour.

    En amour faut pas s'aplatir. Dieu a horreur des serpillières.

     

    Je crois en l'Amour.

    Je me suis bercée, depuis quelques années, par cette prière: « Seigneur, je me laisse contempler par Toi qui es Amour. Je me laisse imbiber, imprégner de Ton Amour. Et je vois l'autre! L'autre, Tu sais, Seigneur, celui qui... Je vois que Tu nous aimes d'un même amour, Tu nous enveloppes, ensemble, dans Ton Amour. » Et Tu me donnes par cette prière, la force de pardonner, un pardon sans aucune condition, sans aucune réparation, sans aucune exigence de pénitence, sans aucune demande de changer de vie. Ce pardon est totalement GRATUIT. Dans Ta merveilleuse Parabole de l'enfant prodigue, le Père scrute l'horizon. Dès qu' Il m'aperçoit, court vers moi, m'embrasse, m'empêche de bafouiller ma demande de pardon, me remet debout et m'emmène à la Fête!

    Jésus, je crois aussi à ce passage où l'évangéliste n'a rien vu. Je pense à ce larron qui T'insultait sur la croix. Comment croire à cette phrase « Aujourd'hui, tu seras avec moi, au paradis » dite à celui qui est appelé « le bon larron » sans penser que le Christ a cheminé, en même temps avec ce larron présenté négativement. Je crois en la force de ton Amour, je crois que Tu ne l'as pas laissé tomber, au bord du chemin mais que Tu l'as relevé, que Tu as pansé ses plaies et que , lui aussi, Tu l'as fait Renaître à la vie.

     

    Je crois aussi que ce message m'invite à croire en toute l'humanité, en tout homme, toute femme, tout(e) jeune, tout(e) enfant. Je crois que toute personne est aimable, elle est digne d'être aimée car elle est dépositaire d'un trésor d'amour. A moi de savoir le trouver, de savoir le voir, Jésus, donne-moi Tes yeux, Ton regard pour découvrir en l'autre Ton reflet d'amour. Donne-moi de voir ce qui est beau en elle, de voir ses actes d'amour, donne-moi de savoir puiser à cette source d'eau vive.

    Seigneur,Que Ton Amour inonde la terre! Que Ton Amour, inonde nos cœurs, illumine nos visages! Comme je comprends la réflexion de Nietzsche:  « je croirais lorsque les chrétiens sortiront de la messe avec un visage de ressuscités! »

     

    Jésus, donne-moi aussi de croire qu'une personne est capable d'agir par amour, lorsque moi-même je n'en suis pas capable. Je crois qu'on ramène tout à l'argent, en ce moment, notamment comme argument pour interdire la GPA (gestation pour autrui). Lorsque je travaille, je suis payée Mais l'argent reçu correspond à une activité précise, pas pour la dose d'amour que je peux y mettre. Suis-je capable de penser que telle personne a choisi telle profession uniquement pour l'argent? Non , je ne sais pas faire ce genre de présupposé.

    Je repense à cette histoire que j'ai entendue: Un Président de... visite une léproserie. Il voit une religieuse changer le pansement d'un lépreux et s'écrie: « Pour tout l'or du monde, ma sœur, je ne ferais pas ce que vous faîtes! » Et la sœur, terminant son pansement, se redresse et répond, avec le sourire : « moi,non plus, monsieur le président. » Croire que certaines personnes peuvent agir avec amour même, et surtout, si je ne m'en sens pas capable.

    La philosophe Mme Agacinsky a bâti son argumentation contre la GPA, en disant qu'une femme ne peut pas prêter son ventre sans se faire payer, donc c'est une aliénation. C'est la misère qui est une aliénation, Pas si un acte posé par amour. J'ai vu des femmes s'épanouir durant leur grossesse et qui sont capables de vivre une autre grossesse par amour, afin de donner la possibilité à un couple de devenir parents. A-t-on le droit de douter de cet amour? Pourquoi en douter et penser qu'un tel acte ne peut se faire que contre rémunération. Comme j'aurai aimé entendre un message d'amour de la hiérarchie: croire en l'amour, croire que d'autres en sont capables. La hiérarchie aurait pu nous faire découvrir un grand amour, loin de toutes les bassesse entendues!.. Oui, je crois que certain(e)s sont capables de beaucoup d'amour...

    Je crois en l'Amour et en toute personne humaine. Je crois en l'humanité et en la jeunesse, en son avenir. Je crois aux découvertes scientifiques, médicales, même dans le domaine de la bioéthique. Même si dans, la parabole du bon grain et de l'ivraie, Tu me fais comprendre que rien n'est foncièrement bon, rien n'est foncièrement mauvais, Tu nous dis de ne pas arracher l'ivraie. Alors, Jésus pourquoi Ton Église, dit-elle toujours non? Est-ce là un message d'Amour?

     

    Je crois en Ton Amour, en Ta Parole et je mords la vie à pleine dents. Je crois au rayonnement que nous pouvons avoir en respirant la joie de vivre. Je crois en la force de l'humour. Je vis en confiance. Je n'aime pas les discours négatifs. Je n'aime pas les interdits ayant comme justification, les risques, la peur...L'essentiel n'est pas forcément de tout interdire pour éviter les chutes, l'essentiel est, me semble -t-il, de vivre en se donnant les moyens de pouvoir se relever, si une telle chute arrive, même en acceptant alors la main tendue qui se présente.

     

    Je crois en la vie, en la beauté, en la recherche de justice, de vérité, de liberté, en l'humanité, la grande famille.

    Je crois en tous ces petits miracles d'amour, au jour le jour.

    Je crois en notre marche ensemble, avec les autres, sur le chemin de la Rencontre, sur le chemin de Ton Amour.

     

    Jésus, je crois en ton Esprit, souffle de vie, force, énergie, lumière, joie. Je crois que Ton Esprit recueillera mon dernier souffle de vie lorsque je m'endormirai avec confiance dans Tes bras et que tu me conduiras, sur le chemin qui mène au Père-Mère et que notre Père me mènera au banquet, à la fête.

     

    Comme Syméon, je peux dire : « Maintenant, tu peux , selon Ta Parole, laisser ton serviteur s'en aller en paix, car mes yeux ont vu... »

    Alice

    Autres dossiers

     


    « Faire des efforts pour atteindre les sommets - BrunoNotre devoir de combattre pour un Monde de Paix.- Bruno »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :