• « Signe de vie » LA TERRE ENTRE NOS MAINS - Laurette

    Bonjour,

    Novembre !  Avec les journées plus courtes, les frimas des premières gelées, l’humidité et les brouillards, tout semble s’endormir ou mourir, mais on sait bien qu’il y aura encore un printemps...  Ce « Signe de vie » voudrait te dire que c’est ensemble, avec « la terre entre nos mains », que nous ferons surgir un nouveau printemps de notre monde.

    Avec tendresse,

    Laurette


    LA TERRE ENTRE NOS MAINS

     

    « Que je l’aime don’ ma terre,

    dit Dieu ! »

     

    terre-entre-mains.jpgL’incarnation de Dieu n’est pas hors de l’histoire et du monde.  Cette terre qu’il a créée, il l’a remise entre nos mains pour que nous prolongions son oeuvre et que nous soyons ses partenaires dans la création et la rédemption du monde.   Cette terre, Dieu l’a habitée en Jésus, partageant nos souffrances, nos espoirs et nos luttes.  Et son parti pris pour les pauvres est l’expression même de son amour universel qui ne peut tolérer le scandale et l’injustice.  Aujourd’hui encore, il est pour nous un souffle vivifiant pour témoigner de la dignité humaine et de la beauté du monde.

     

    Par les temps que nous vivons, nous sommes saisis par la beauté de la nature, mais en même temps, effrayés par les grandes menaces écologiques qui risquent de nous broyer : épuisement des ressources, multiplication des déchets nucléaires, réchauffement de la planète, trou dans la couche d'ozone, pluies acides, vache folle, marées noires, pénurie d'eau.  Et que dire, quand Mère Nature se déchaîne dans les ouragans, les volcans, les tsunamis, les inondations, les tremblements de terre ?  Et le tableau devient apocalyptique quand s’ajoutent l’injustice, la pauvreté, la faim, la corruption. 

     

    Quelle est donc notre relation avec la terre que nous habitons ?  Une partenaire ou une possession ?  Prenons-nous conscience qu’elle fait partie de nous et que nous faisons partie d’elle ?  Notre grand théologien et écologiste André Beauchamp écrit : « L’avenir de notre planète, le sort de la création et l’état actuel de « notre maison commune » constitue le signe des temps le plus fort de notre époque. Tous les grands enjeux sociaux s’y rattachent ». 

     

    Le Dieu de Jésus-Christ est le Dieu de la vie qui nous veut debout, en santé dans un environnement sain.  Il met dans la nature tout ce qui est essentiel à notre mieux-être et par le prophète Isaïe, il nous invite à « briser les chaînes injustes, à répartir les biens, à partager le pain, à vivre sans exploiter, à accueillir l’exclu .   Crie à pleine gorge, nous dit le prophète. Ne te retiens pas ! Que ta voix résonne comme le cor !  Dénonce à mon peuple ses fautes ! (Is 58, 1-12). 

     

    Nous joindrons-nous à ceux et celles qui entendent les cris de leurs frères et sœurs du monde entier, qui reconnaissent la profondeur de la crise et qui se rendent compte des menaces qui pèsent sur la création que Dieu nous a confiée ?  Il y a des centaines, voire des milliers de groupes qui forment des réseaux souvent plus forts qu’une appartenance syndicale ou ecclésiale. «Les Indigné(e)s », ce grand mouvement de protestation pacifique contre les abus de la finance envers l’énorme majorité de la population, est l’un de ceux-là.  Il est présentement en marche dans plusieurs pays, dont le nôtre.  Les groupes peuvent se mobiliser en quelques heures, grâce à Internet et les signatures d’appui se multiplient de seconde en seconde. À défaut de manifester,  signer est un geste tout simple, à la fois citoyen et chrétien, et qui peut contribuer à transformer le monde.  La responsabilité de chacun implique deux actes : ouvrir les yeux et oser dire que nous avons besoin d’air, de justice sociale et de démocratie.  Oser dire que nous avons besoin de sens !  « Que ceux qui ont faim aient du pain ! Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d’amour ! »  (Abbé Pierre)

     

    Laurette Lepage

    Autres dossiers

    « Assise 2011, en communion avec des "milliards" d'artisans de paixLa perle du jour - audio -02-11 (1,22) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :