• Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie


    Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie

    Commentaire du jour
    Bienheureux Jean-Paul II
    Encyclique « Redemptoris Mater », §7, 10 (trad. © copyright Libreria Editrice Vaticana rev.)


    « Je te salue, comblée de grâce »

          « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis par toutes sortes de bénédictions spirituelles, aux cieux, dans le Christ. Il nous a élus en lui dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence » (Ep 1,3-4)... La lettre aux Éphésiens, parlant de la « gloire de la grâce » dont « Dieu le Père nous a gratifiés dans le Bien-aimé », ajoute : « En lui nous trouvons la rédemption, par son sang » (Ep 1,7). Selon la doctrine formulée dans des documents solennels de l'Église, cette « gloire de la grâce » s'est manifestée dans la Mère de Dieu par le fait qu'elle a été « rachetée de façon suréminente » (Pape Pie IX).

          En vertu de la richesse de la grâce du Fils bien-aimé, en raison des mérites rédempteurs de celui qui devait devenir son Fils, Marie a été préservée de l'héritage du péché originel. Ainsi, dès le premier moment de sa conception, c'est-à-dire de son existence, elle appartient au Christ, elle participe de la grâce salvifique et sanctifiante et de l'amour qui a sa source dans le « Bien-aimé », dans le Fils du Père éternel qui, par l'Incarnation, est devenu son propre fils. C'est pourquoi, par l'Esprit dans l'ordre de la grâce, c'est-à-dire de la participation à la nature divine, Marie reçoit la vie de celui à qui elle-même a donné la vie comme mère, dans l'ordre de la génération terrestre... Et parce que Marie reçoit cette vie nouvelle dans une plénitude qui convient à l'amour du Fils envers sa mère -- et donc à la dignité de la maternité divine -- l'ange de l'Annonciation l'appelle « pleine de grâce ».



     

    Source http://levangileauquotidien.org

    Autres dossiers

    « La perle du jour - audio - Les hommes ne doivent pas juger mais se repentir - SuzanneUn cadeau inestimable de la part des Éditions du Cerf - les "Sources franciscaines" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :