• Syrie: entretien téléphonique entre le pape François et le patriarche Kirill - Zenit

    Le patriarche Cyrille et le pape François - La Havane © L'Osservatore Romano

    Syrie: entretien téléphonique entre le pape François et le patriarche Kirill

    « Arrêter l’effusion du sang »

    Le patriarche orthodoxe de Moscou, Kirill, s’est entretenu au téléphone avec le pape François, ce samedi 14 avril: « les chrétiens ne peuvent rester indifférents face à ce qui arrive », a révélé le patriarche à l’agence russe Tass. Un message répercuté aussi en Italie par Andrea Tornielli sur la Stampa.

    Le patriarcat entend poursuivre le dialogue avec le Saint-Siège en vue de mettre fin à l’effusion du sang: « Nous avons entrepris cette initiative, conscients que les chrétiens ne peuvent pas rester indifférents face à ce qui se passe en Syrie. Cela a été clairement un dialogue de paix. »

    On se souvient qu’en 2013, devant la menace de bombardements, le pape avait convoqué une journée de prière et de jeûne et il avait lui-même écrit au président Vladimir Poutine. Il avait présidé une veillée de prière, le 7 septembre.

    La veillée s’est déroulée dans une atmosphère de gravité et de recueillement. Après un temps de chapelet et de litanies, le pape a prononcé une homélie, tandis que la nuit était déjà tombée sur une place Saint-Pierre comble. Puis a eu lieu un temps d’adoration: « Pardon, dialogue, réconciliation sont les paroles de la paix : dans la bien-aimée Nation syrienne, au Moyen-Orient, partout dans le monde ! Prions pour la réconciliation et pour la paix, travaillons pour la réconciliation et pour la paix, et devenons tous, dans tous les milieux, des hommes et des femmes de réconciliation et de paix ! », avait notamment déclaré le pape.

    La Syrie est mentionnée dans la Déclaration commune de La Havane du patriarche et du pape François, le 12 février 2016.

    Le paragraphe 10 ajoute lançait un appel à l’aide humanitaire pour la Syrie et l’Irak: « En Syrie et en Irak, la violence a déjà emporté des milliers de vies, laissant des millions de gens sans abri ni ressources. Nous appelons la communauté internationale à mettre fin à la violence et au terrorisme et, simultanément, à contribuer par le dialogue à un prompt rétablissement de la paix civile. Une aide humanitaire à grande échelle est indispensable aux populations souffrantes et aux nombreux réfugiés dans les pays voisins. »

    Ils lançaient aussi cet appel à la libération des otages et en particulier des deux métropolites d’Alep enlevés en 2013 : « Nous demandons à tous ceux qui pourraient influer sur le destin de ceux qui ont été enlevés, en particulier des Métropolites d’Alep Paul et Jean Ibrahim, séquestrés en avril 2013, de faire tout ce qui est nécessaire pour leur libération rapide. » On est encore sans nouvelles.

    source ZENIT.org

    « Bombardements occidentaux en Syrie: l'inquiétude du cardinal Raï - VAMadagascar: béatification, de Ramose Lucien Botovasoa, père de famille et franciscain »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :