• OCTOBRE: MOIS MISSIONNAIRE MONDIAL (16)
    TÉMOIGNAGE


    Le bâtisseur dans l’âme qu’est le Père Raymond Mailhot: son engagement et son dévouement à sa « mission » haïtienne.
    Crédit photo: Fondation Marie-Reine-de-la-Paix.

    Hervé Poirier est un ami et un généreux donateur des Missions des Franciscains. Il nous révèle ce qui le rattache aux valeurs franciscaines et à nos missions.

    Tel un chapelet, mes pensées s’enchaînent et s’égrènent au fil des années voire même des décennies. D’une grand-tante bien aimée du nom religieux de Sœur Marie-Herman de la communauté Notre-Dame des Anges (Lennoxville) à la rencontre du Père Raymond Mailhot alors responsable du « Buisson ardent » juste voisin, je me suis intéressé momentanément à la vie franciscaine d’abord pour ensuite et, à défaut de m’y engager à temps plein, garder les Missions des Franciscains dans ma mire. Cette chère tante m’avait fait découvrir son œuvre missionnaire en Chine et, le Père Raymond, les missions franciscaines en Haïti. Ma visite à Assise (Italie) et l’amour de la Nature de François ont certainement joué un rôle important dans mon engagement de vie envers la Nature et, par sa beauté et grandeur, la spiritualité qu’elle m’inspire et ce, de plus en plus avec les expériences de vie qui s’accumulent avec les années. J’exprime ma profonde et grande reconnaissance à la Vie … Arbres, fleurs, faune et la succession de nos saisons, autant de beautés et de grandeur qui m’invitent à la contemplation et à la gratitude.

    Bâtisseur dans l’âme, je suis l’exemple de cette chère regrettée tante qui a su, par sa douceur, sa gentillesse et ses récits de voyages me faire rêver, me faire voir grand, m’ouvrir les yeux et le cœur sur le monde; loin de mes yeux depuis longtemps, elle est toutefois et encore fort présente aux regards de mon cœur. En ce mois des Missions et aussi de l’Action de grâce, je lui dis… merci! À l’exemple du bâtisseur dans l’âme qu’est le Père Raymond Mailhot: son engagement et son dévouement à sa « mission » haïtienne ne peuvent qu’être sources d’admiration mais surtout d’inspiration. Une affection et une amitié sur lesquels le temps et la distance n’ont guère d’emprise. Merci Raymond! Dans les deux cas, une âme missionnaire qui m’inspire alors … Que puis-je faire à mon tour?

    Mes tendres souvenirs de l’une, l’engagement et la résilience de l’autre interpellent mon esprit de bâtisseur; ensemble ils m’invitent à l’action. Que de bonheur je ressentirais de pouvoir mettre à profit mon marteau, mon ingéniosité et mes énergies afin d’améliorer les conditions de vie de gens moins fortunés que moi ou encore mon « pouce vert » pour jardiner/planter afin qu’un corps en meilleure santé puisse laisser un peu plus de temps et de place à la spiritualité et au bonheur de … vivre! Tel est mon souhait en appuyant les efforts des Missionnaires franciscains qui, à leur tour, s’attardent à répondre aux besoins élémentaires et spirituels de ces communautés dans le besoin.

    À défaut de pouvoir m’y rendre en personne, je peux et surtout veux que mes dons fassent le travail en mon nom; j’y prends d’ailleurs honneur et grand plaisir. D’ailleurs, c’est avec empressement que je feuillette, lis la description des projets présentés dans le livret sur les Missions et y donne suite sans délai. Potagers, vergers et cheptels pour nourrir le corps; écoles, infirmeries et centres communautaires pour soigner l’humain; églises et oasis de quiétude pour favoriser une paix intérieure et nourrir l’espoir d’une vie meilleure. Puissent mes contributions financières faire œuvre à ma place; moi, au Canada, eux en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud. Loin, loin peut-être…nos esprits sont néanmoins en communion!

    Ensemble, nous construisons …

    Hervé H. Poirier

    Île-du Prince-Édouard

    Canada

    source http://missionsfranciscains.blogspot.com/

    ---------------------------------------------

    Articles récents

    -----------------------------

     


    votre commentaire
  • Bonjour
    Le Parvis de Québec pense qu’il est bon d’essayer, en ce temps de confinement, de renforcer au moins par des moyens techniques le sentiment communautaire si nécessaire pour vivre notre foi chrétienne. Il est de notre intention de vous contacter, environ une fois par semaine pour vous dire que nous pensons à vous et qu’on aimerait connaître vos questions et interrogations. Voici donc un petit message pour vous :

       Courriel :  parvis@videotron.ca

              Site :  www.parvisquebec.com

     Facebook : https://www.facebook.com/Quebecparvis/

    ----------------------------------

    Articles récents

     


    votre commentaire
  • Vous avez dit : confinement ?

    Comment je vis le confinement.

     Comment je vis le confinement ? - Régine ofs

     (photo trouvée sur le Web)

    J’ai toujours été frappée par la prière de Jésus – L’imaginant, surtout lors du Pèlerinage en Terre Sainte, s’éloignant pour prier, se mettant en retrait, montant sur la montagne.

    Ce temps de rencontre avec le Père, ne pouvait se faire dans la foule, ni même auprès des disciples, sauf si elle les formait, ou quand la louange et la bénédiction sortait de ses lèvres.

    Avant cette période de confinement, il m’arrivait d’aller régulièrement passer quelques jours, dans un monastère pour y retrouver la quiétude loin du bruit.

    Ce temps de confinement, c’est ainsi que je le vis et … je me suis aperçue que j’étais bien dans cet appartement avec un jardinet. Les temps de prières des Heures sont rythmés par un lien avec une communauté et ainsi je ne suis plus seule … Le monastère invisible se vit avec vous tous et bien d’autres.

    L’aujourd’hui est devenu mon jour préféré et les jours s’écoulent.

    Une phrase m’est venue à l’esprit :

    « Personne ne connaît le Fils si ce n’est le Père, ni qui qui est le Père si ce n’est le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler » (Luc 10,22 et Mt 11,27)

    Sans aucun mot, je n’ai pu que contempler cette relation intense entre le Père et le Fils, fruit de l’Esprit-Saint, Jésus remettant tout dans la prière avec ses mots ou peut-être dans le silence, se remettant lui-même entre les mains du Père sur la Croix.

    Combien y sommes-nous aussi invités au moment des épreuves, comme dans le courant de notre vie quotidienne.

    Une simple phrase au matin au réveil : Seigneur, je remets ce jour entre tes mains, et le soir : Seigneur, je remets entre tes mains mon esprit …

    Des élans du cœur durant la journée, émergeant des paroles reçues des personnes rencontrées.

    Certaines me parlent de leur foi sans que je ne dise un mot.

    Combien je me sens petite …

    Peut-être un petit groupe va-t-il émerger après la fin du confinement … C’est déposé au pied de la Croix.

    Que de belles choses dans la solidarité se vivent, cela a permis la connaissance des personnes et le partage …  par une affiche « les voisins solidaires », les familles sont bien présentes pour les courses. 

    Jésus,

    Dans ton intercession continuelle auprès du Père, demande-nous la grâce de pouvoir passer sur l’autre rive comme les apôtres à Capharnaüm pour mourir au superficiel et naître à l’essentiel qui tient en trois mots : l’Amour entre nous.

                                                                                                                               Régine  Ofs  (France)

     ---------------------------

    Retour au DOSSIER Témoignages de Foi   


    3 commentaires
  • Veux-tu être mon intime?

    Intime : qui a et pour qui on a de l’affection profonde.

    Le Père de toute éternité désire communiquer son Amour. Dans l’Ancien Testament : il choisit le peuple d’Israël et l’invite à vivre une relation d’Amour avec Lui. Il interpelle son peuple par Abraham, Isaac, Jacob, Moïse et les prophètes mais le peuple à la nuque raide (comme nous d’ailleurs). Alors, d’un commun accord avec le Fils et par l’opération de l’Esprit, il engendre son Fils afin qu’il vive notre humanité. Ce don de son Fils va jusqu’à la mort sur la croix. Là, il nous dit : « Je t’ai aimé jusque- là jusqu’où m’aimeras-tu? » Il ressuscite son Fils et nous révèle que nous aussi nous sommes héritiers de cette vie de ressuscité.

    Jésus, le Fils, par son obéissance et son humilité, nous appelle à Le suivre et à se donner à Lui. Quand Il monte vers son Père à l’Ascension, c’est alors qu’Il devient notre intime en disant : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Il sollicite notre réponse « M’accueilles-tu comme intime? Je t’attends au plus profond de ton cœur et de façon particulière dans l’Eucharistie et le sacrement du Pardon. »

    À la Pentecôte, d’un commun accord, Père Fils et Esprit, l’Esprit-Saint devient Lui aussi notre intime et nous rappelle l’Amour infini et trinitaire. Dès notre Baptême, nous recevons tous ces dons d’amour intime. Depuis ce temps, la Trinité ne cesse de nous inviter à devenir leur intime.

    De plus, nous sommes milliardaires de cet Amour trinitaire, infini et miséricordieux. Nous possédons un FIAT (Fonds Illimité d’Amour Trinitaire). Qu’en faisons-nous?

    Nous ne sommes pas exempts de souffrances, de peines ou d’épreuves, mais toute notre vie est habitée par la Trinité d’Amour. Sur la croix, le Père nous donne son Fils, le don le plus précieux. Le Fils accepte d’être victime d’Amour et l’Esprit-Saint crie sa soif de nous livrer l’Amour trinitaire et miséricordieux.

    Que l’Amour du cœur du Père en le Fils et en les feux de l’Esprit, feux d’Amour, descendent sur nous maintenant et toujours Amen! Alléluia!

    Madeleine Bigras ofs

    ----------------------------------- 

    Retour au DOSSIER Témoignages de Foi


    1 commentaire
  • par Daniel Trottier, OFS, fraternité locale
    Notre-Dame du Saint-Esprit, Ottawa, 21 mai 2020

    Synthèse spirituelle - Daniel Trottier, OFS

    Voici ma synthèse spirituelle, sous la forme d’une prière annotée. 

    Inspirée par les paroles de saint François d’Assise et du pape François, voici ma synthèse spirituelle en espérant apporter à mes enfants, à mes petits-enfants et à mes proches voire même à ma famille Franciscaine «Amour, Paix et Joie».

    • Ô Dieu Trinité, Jésus sauveur du monde, prends pitié de moi, Seigneur, pauvre pécheur que je suis,     car je crois en Toi, j’espère en Toi et Tu m’aimes. AMEN

    Ô Dieu Trinité :

    • Mon image de la Trinité est comparable à une plante. Tout comme la racine (Dieu Tout puissant est la racine de l’humanité comme PÈRE aimant ensuite comme Créateur), la tige (Dieu Fils est la tige sur laquelle nous nous greffons pour nous nourrir de sa sève) et les fruits de la vigne (Dieu Esprit-Saint répandant ses dons à faire fructifier) ne font qu’une seule et même plante; ces trois personnes distinctes(Père, Fils et Esprit)ne font qu’un seul et même Dieu.

    Jésus sauveur du monde :

    À tout endroit, il y a un envers ! À tout pécheur, il y a un Rédempteur. Si le «péché des origines» et Adam et Ève comme personne non jamais existé, ce qui existe réellement, ce sont NOS «péchés originels», ceux qui origines de nos manques individuels d’amour en tant que pécheur. Comme Dieu Père connaissait notre penchant naturel à commettre des péchés, il pouvait aussi compter sur l’AVÈNEMENT de Jésus-Christ, Sauveur du monde, pour nous délivrer de nos péchés en nous offrant individuellement un amour et un pardon gratuit et inconditionnel si nous croyions EN Jésus-Christ, le Rédempteur. Bref, au centre de tout ça, ce n’est pas tant le péché, c’est la miséricorde de Dieu.

    Prends pitié de moi, Seigneur, pauvre pécheur que je suis :

    Demander à Marie, Mère de Dieu, de « prier pour nous (pauvre) pécheur», c’est d’abord de reconnaître que notre condition humaine nous limite à vouloir réaliser notre projet de vie sans l’aide de Dieu. Puis, lorsque nous implorons Marie d’intercéder auprès de son Fils débordant d’amour, c’est pour que nous LUI laissions toute la place afin qu’IL réalise, en nous, son Projet de vie. Si nous ne nous reconnaissons pas pécheur, nous aurons tendance à croire, par orgueil mental(je sais mieux que toi) ou par orgueil spirituel (je suis mieux que toi) que nous pouvons mériter le Ciel par nous-mêmes sans l’aide de la MISÉRICORDE de Dieu. Or le Seigneur Jésus nous a enseigné, en paroles et en actes, tout le contraire en :

    • offrant gratuitement son amour et son pardon pour être en relation avec nous
    • écartant le système de mérite 
    • se voulant présent parmi les impurs
    • permettant à chacun d'exercer son libre arbitre
    • comptant sur la Providence divine 
    • affirmant que nul ne peut se substituer à la Puissance de la Parole de Dieu en utilisant tout autre Pouvoir 

    Car je crois en Toi :

    • CROIRE ce n’est pas de se lancer aveuglément dans le vide. C’est connaître quelqu’un, lors d’une rencontre, en faisant une expérience de confiance.«En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père et que vous êtes en moi et moi en vous» (Jean 14 : 20).Le mot «en» signifie l’essence d’où nous provenons tout comme un meuble fabriqué « en » chêne ne peut provenir que d’un chêne. De plus, pas de Paix véritable sans la Foi en Toi, Seigneur Jésus. Ce qui signifie qu’il faut cesser de croire à toutes sortes d’idées notamment celles qui finissent souvent par aboutir à un Dieu impersonnel, paternaliste et punisseur. Croire en Dieu, c’est avoir confiance en sa miséricorde à l’image d’un Père qui aime offrir à tout le monde, de façon paternelle, personnelle, relationnelle et universelle, un amour et un pardon gratuit et inconditionnel, comme si bien illustré dans la parabole de l’enfant prodigue (Luc 15, 11-32). Eh oui ! Jésus nous dit : « Je suis la voie, la vérité et la vie; personne ne va vers le Père si ce n’est par moi.» (Jean 14 : 6-7).

    J’espère en Toi :

    • Espérer c’est être en attente d’une transformation en devenir comme exprimée par St-Exupéry dans Citadelle : « Ce qui fait la beauté de la statuette ce n'est pas tant la statuette en elle-même, mais bien les morceaux que le bloc de marbre a bien voulu consentir à laisser tomber à ses pieds pour en faire ressortir toute la beauté de la figurine ». Ainsi dans l’ATTENTE de réaliser ce que notre cœur désire, notre espérance basée sur la foi en Jésus-Christ devient certitude quant au projet final de l’Artisan par la miséricorde de Dieu. De plus, pas de Joie véritable, sans acte d’Espérance en Toi, Seigneur Jésus, proclamant les Béatitudes (Matthieu 5 : 1-16) comme source de Bonheur.

    Et Tu m’aimes :

    • Ne croyez pas que Dieu nous aime parce que nous l’aimons, nous risquerions de tomber dans «l’orgueil spirituel» soit en nous glorifiant pour nos propres réalisations soit en nous mortifiant pour des gestes regrettablement commis. Puisque Dieu est Amour, le Seigneur Jésus nous aime justement en raison de nos manques d’amour causés par notre orgueil, par notre égoïsme et par notre cupidité. 
    • Pour saint François d’Assise, renoncer à la cupidité de son paternel c’était de «faire confiance à la Divine Providence» et «servir simplement et humblement» les plus petits de ses frères en se disant « Seigneur, que veux-tu que je fasse, que de t’offrir mon seul et unique désir, celui de te laisser toute la place ? » Pour Ste-Thérèse de l’Enfant-Jésus, se départir de son orgueil c’était d’être « petite et pauvre », cette confiance audacieuse du petit enfant à se jeter dans les bras de la bonté inouïe de son Papa en lui donnant , sans honte, ses faiblesses et sa fragilité en sachant que « sa pauvreté n’est pas un anéantissement de soi mais bien un accomplissement en soi » ; car pour la petite sainte Thérèse « Ce n’est pas tant ce que l’on FAIT qui importe comme l’Amour qu’on y met dedans ». Pour Père Pierre Teilhard de Chardin, faire mourir son égoïsme, c’était de dire : « Seigneur Jésus, ce n’est pas assez que je meure en communiant. Apprenez-moi à communier en mourant ». Bref, ceux-ci enseignent ceci: c’est par la FOI en la miséricorde de Dieu que nous sommes sauvés, afin que nul n’en tire fierté.
    • BIENHEUREUX celui qui, par sa FOI, met en pratique la Parole de Jésus-Christ et qui croit en la miséricorde de Dieu, il a déjà en lui le germe de la Vie en Plénitude échappant ainsi au Jugement. MALHEUREUX celui qui ne met pas en pratique la Parole de Jésus-Christ et qui refuse de croire en la miséricorde de Dieu, il s’est condamné lui-même à une mort sans-survie. Quant à celui qui DOUTE de la Parole de Jésus-Christ et de la miséricorde de Dieu, les œuvres de celui-ci passeront en jugement selon sa capacité à s’ouvrir à l’Amour à l’égard des plus petits de ses frères et sœurs en Jésus-Christ, parce qu'il n'y a pas d'Amour véritable sans acte de Charité.

    AMEN :

    • AMEN signifie plus qu’un simple souhait. C’est une affirmation de la vérité à laquelle j’adhère en croyant :
    • en Jésus de Nazareth lequel, par sa Résurrection, est devenu Christ-Sauveur et qui, de par son Ascension, règne depuis dans le Royaume des Cieux dans toute sa Gloire à la fois comme Fils unique de Dieu et Fils de l’homme nouveau afin que nous puissions être en sa Présence en tant que fils et filles adoptifs de Dieu et frères et sœurs en Jésus-Christ dans la communion des saints en relation avec Dieu Trinité;
    • aux enseignements de l’Évangile et du Pape François qui a une grande dévotion à la Vierge Marie, Mère de Dieu, montée par son Ascension au Ciel. Depuis, Elle a apparu maintes fois, notamment aux enfants de Fatima leur demandant de réciter le chapelet pour qu’elle puisse intercéder auprès de son Fils de nous accorder des faveurs (des cadeaux) à quiconque en fait la demande.

    À chacun son pèlerinage !   
        

    Daniel Trottier, ofs
    Ottawa, 21 mai 2020  

    --------------------------------------------------

    Retour au DOSSIER Témoignages de Foi                                                     


    votre commentaire
  • François Cheng, - franciscain séculier à Paris

    ...MOINS DE 18 PETITES MINUTES.

    « Enfin le royaume », l'itinéraire spirituel de François Cheng

    Dans « Enfin le royaume », aux éditions Gallimard, l'académicien et poète François Cheng constitue un recueil à la gloire du quatrain. Une célébration de la vie, de la nature et de la bienveillance !
    ---------------------------

     Merci à mon ami Jean-Michel de m'avoir proposé cette vidéo

    ------------------------------

    Articles récents

    3 commentaires
  • Pour tous les jeunes de cœur 

    C'est Noël... c'est Noël !!! Un Sauveur nous est donné... Dieu se fait l'un de nous... en son Fils Jésus, de qui nous avons appris qu'IL était NOTRE PÈRE... s'il est NOTRE PÈRE... nous sommes donc tous et toutes frères et soeurs !!

    Donc frères et soeurs Micheline et moi Richard vous transmettons nos meilleurs voeux
    Voeux-Noel.jpg

    4 commentaires
  • Avec un petit clin d'oeil pour vous souhaiter une très belle journée.

    Si vous avez 60 secondes, lisez ceci.

    ----------------------------------------------

    Les derniers mots d’un milliardaire, mort à 56 ans du cancer du pancréas ...Les derniers mots d’un milliardaire, mort à 56 ans du cancer du pancréas ...

    Les derniers mots d’un milliardaire, mort à 56 ans du cancer du pancréas :

    "J'ai atteint le summum du succès dans le monde des affaires. Dans les yeux des autres, ma vie est une réussite.

    Cependant, mis à part le travail, j'ai eu peu de joie. En fin de compte, la richesse n'est qu'un fait auquel je me suis habitué.

    En ce moment, allongé sur mon lit d’hôpital, et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que toute la reconnaissance et la richesse dans laquelle j’ai pris tant de fierté, a pâli et est devenue insignifiante face à la mort imminente.

    Vous pouvez employer quelqu'un pour conduire votre voiture ou gagner de l'argent pour vous mais c’est impossible d’engager quelqu'un pour supporter la maladie et mourir pour vous.

    Les choses matérielles perdues peuvent être trouvées. Mais il y a une chose qui ne peut jamais être trouvée quand elle est perdue - "la vie ».

    Quelle que soit l'étape de la vie à laquelle nous sommes actuellement, avec le temps, nous serons confrontés au jour où le rideau se ferme.

    Aimez votre famille, votre conjoint et vos amis ... Traitez-les bien. Chérissez les.

    Au fur et à mesure que nous vieillissons, et devenons plus sages, nous réalisons lentement que porter une montre à 300 $ ou 30 $ - les deux donnent la même heure...

    Que nous ayons un portefeuille ou un sac à main de 300 $ ou de 30 $ - le montant à l’intérieur est le même;

    Que nous conduisions une voiture de 150 000 $ ou une voiture de 30 000 $, la route et la distance sont les mêmes, et nous arrivons à la même destination.

    Que nous buvions une bouteille de vin à 1000.$ ou à 10 $, la gueule de bois est la même;

    Que la maison dans laquelle nous vivons mesure 300 ou 3000 pieds carrés - la solitude est la même.

    Vous réaliserez que votre véritable bonheur intérieur ne provient pas des choses matérielles de ce monde.

    Que vous voyagiez en première classe ou en classe économique, si l'avion tombe en panne, vous tombez avec lui ...

    Par conséquent .. J'espère que vous vous rendez compte, quand vous avez des amis, des copains et des vieux amis, frères et sœurs, avec qui vous discutez, riez, parlez, chantez, parlez du nord-sud-est ou du ciel et la terre, .... c'est le vrai bonheur !!

    Cinq faits incontestables de la vie:

    1. N'éduquez pas vos enfants à être riches. Éduquez-les pour être heureux. Donc, quand ils grandiront, ils connaîtront la valeur des choses et non le prix.

    2. Mangez vos aliments comme médicaments. Sinon, vous devez manger des médicaments comme nourriture.

    3. Celui qui vous aime ne vous quittera jamais pour un autre, car même s'il y a 100 raisons d'abandonner, il trouvera une raison de se retenir.

    4. Il y a une grande différence entre un être humain et l'être humain.
    Seuls quelques-uns le comprennent vraiment.

    5. Vous êtes aimé quand vous êtes né. Vous serez aimé quand vous mourrez. Entre les deux, vous devez gérer!

    REMARQUE: Si vous voulez juste marcher vite, marchez seul! Mais si vous voulez marcher loin, marchez ensemble!

    Six meilleurs médecins au monde :

    1. Lumière du soleil
    2. Repos
    3. Exercice
    4. Régime
    5. Confiance en soi
    6. Amis
    Gardez-les à tous les stades de la vie et profitez d'une vie saine.

    source inconnue transmit par une amie

    ----------------------

    Articles récents

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique