• Trois postulants enthousiastes pour l'OFM du Québec

    Trois postulants enthousiastes

    Le samedi 29 octobre, trois hommes ont vécu leur cérémonie d’entrée au postulat. Pour les franciscains de la fraternité Saint-Antoine (Trois-Rivières) et pour eux, ce fut une expérience très marquante. Et c’est avec beaucoup d’émotion que les trois candidats ont signifié leur intention d’explorer la vie franciscaine parmi nous. Le tout en présence du frère provincial, Marc Le Goanvec, et du fr. Pierre Charland, qui les a accompagnés depuis les tout débuts. Récit et photos d’une fin semaine que nous ne sommes pas prêts d’oublier

     

    famille-franciscaine-6932.jpg

     

    La première rencontre avec Jonathan, Stéphane et Alain s’est déroulée un beau vendredi après-midi du mois d’octobre, le 28 pour être plus précis. Les trois candidats arrivent donc pour commencer à s’installer sur dans leur nouvelle fraternité, d’abord, en choisissant chacun sa chambre. Puis nous visitons les lieux et nous voyons à présenter chacun des frères que nous rencontrons. L’atmosphère, bien sûr, est à la joie et à la fête. La prière et le souper s’ensuivent, pas sans un temps d’apprivoisement et d’attention mutuels. La table est presque pleine (nous sommes alors 14, incluant les frères et les postulants).

     

    Après le souper, une rencontre toute en amitié est prévue entre les trois candidats et l’équipe de formation (les frères Néhémie, Roland et Guylain). Un très bel échange sur notre cheminement et surtout, comment nous avons discerné, jusqu’à maintenant, notre appel. Chaque récit comporte sa part de ressemblances et de différences avec celle des autres si bien qu’il est juste de dire qu’un appel est imminemment personnel… et collectif.

    La journée du samedi était consacrée à des détails plus techniques. Le matin, par exemple, j’ai présenté les objectifs du postulats, son programme et son horaire. Déjà, l’ensemble est bien clair et bien cadré. En après-midi, nous avons exploré les avenues de formation et de stages d’une manière plus personnalisé. L’un suivra une formation universitaire, l’autre des sessions de croissance et de discernement. Par ailleurs, chaque stage vise à explorer une autre partie de soi-même, en lien avec les pauvres et les petits. Ce qui s’annonce? Autant des visites à domicile de personnes malades que de l’aide à l’alphabétisation. Entendre le cri des pauvres fait partie intégrante de la démarche de postulat.

     

    En fin d’après-midi, toute la communauté s’est rassemblée à la chapelle pour vivre la célébration d’entrée officielle en postulat. Et pour cela, arrivent de Montréal les fr. Marc Le Goanvec (notre provincial) et Pierre Charland. Ainsi commence notre prière: Pierre présente à la fraternité les candidats. On y apprend qu’Alain est une “homme de coeur”. En effet, il a longtemps travaillé auprès des personnes qui ont un handicap intellectuel. Stéphane, directeur d’un centre de dialogue avec les chrétiens orthodoxes et l’Orient, est un “bâtisseur de ponts”. Jonathan, par les questions qu’il pose et les réponses qu’il trouve, est habité spontanément par une belle recherche théologique. Chacun avec ses intérêts et ses accents. Le groupe est riche d’expérience et de connaissance. Déjà.

    Quant à nous, nous avons prié afin que le Seigneur les éclaire dans leur discernement et qu’il les aide à fortifier leur appel durant la prochaine année. La célébration fut ponctuée de temps de silence, de psaumes et de chants. En plus du tau — la croix franciscaine en forme de T que François d’Assise dessinait en guise de signature —, les trois hommes ont reçu le sanctoral franciscain (tous les saints de la famille franciscaine), un livre qui présente des frères missionnaires du monde entier et un humble chapelet en bois d’olivier, directement rapporté pour chaque frère depuis Bethléem. Et c’est avec beaucoup de joie et d’émotion, que nos ainés — Florian, Gilles et Réal — ont remis la croix franciscaine à chacun des postulants.

    En bonne tradition franciscaine, la célébration fut suivie d’un repas de fête et d’une soirée remplie d’humour et de joie. Que d’histoires nous avons entendus! De vraies fioretti, dignes de notre saint patron à propos de figures marquantes de notre histoire: les frères Léonce Mercure, Léo Hébert, le Bon Père Frédéric, le “Père Jos”, etc. Nos frères Jean et Florian se relayaient pour nous conter une histoire par-dessus l’autre, parfois drôle, parfois attendrissante. Que de beaux souvenirs!

    Le lendemain, nous avons vécu un petit dimanche bien tranquille, ponctué par la prière et une belle visite: nous avons marché sur les pas du Bon Père Frédéric, dans le Centre qui lui est dédié. Ici se terminait un premier week-end de postulat, une fin de semaine qui lance une année remplie de promesses.

    Votre frère,

     

    Guylain Prince, OFM

    Source: http://www.francoisdassise.ca/

    -----------------------------------------------------------

    Autres dossiers

    « La perle du jour - audio -09-11 (1,24)vidéo intéressante - Journée de prière et de jeûne pour la paix, Assise 1986 »

  • Commentaires

    2
    Mercredi 16 Janvier 2013 à 16:20

    Merci Pierrot

    1
    Mercredi 16 Janvier 2013 à 16:16

     

    BRAVO POUR VOTRE MAGNIFIQUE BLOG

    sur la vie franciscaine 

    Je m'appelle Pierrot
    permettez-moi de vous offrir
    une de mes chansons
    qui parle de La Tuque et Trois-Rivieres
    et dont les paroles et musique
    se retrouvent sur

    www.demers.qc.ca
    chansons de pierrot
    paroles et musique

    LE CAMIONNEUR

    COUPLET 1

    j’suis su l’camion 60 heures par semaine
    j’t’aime

    des fois j’triche un peu
    j’fais des heures pour nous deux
    on dormira plus tard
    quand on s’ra des beaux vieux

    moi je vis juste pour toé
    j’ai hâte à fin de semaine
    j’t’aime

    de cogner du marteau
    quand tu fais du gâteau
    t’es si belle au fourneau
    mais j’veux mieux pour ma reine

    REFRAIN

    suffit qu’tu m’dises
    que tu veux changer la cuisine
    enlever l’comptoir à melamine

    pour que la route
    entre La Tuque et Trois-Rivières
    soit la plus belle de l’univers

    COUPLET 2

    j’dors dans l’camion
    4 nuits par semaine
    j’t’aime

    3 heures du matin
    réveille par la fiam
    mon p’tit lit dans cabine
    est ben trop grand pour rien

    j’ai des idées
    pour la salle à manger
    j’t’aime

    j’ai ben hâte d’en jaser
    autour d’un bon café
    j’ai acheté les néons
    ceux qu’tu m’avais d’mandés

    COUPLET 3

    j’suis sul’camion
    quand la neige a d’la peine
    j’t’aime

    quand le vent trop jaloux
    la garoche entre mes roues
    j’ai autour du c.b.
    un vieux chapelet jauni

    tu m’l’as donné
    en pleurant comme une folle
    j’t’aime

    parce que t’es ben croyante
    pis t’as peur quand y vente
    à soir ton camionneur
    rentrera plus d’bonne heure

    REFRAIN FINAL

    suffit qu’tu m’dses
    qu’cest ben plus beau dans ta cuisine
    parce que mes bras en melamine

    te lèvent dans airs
    entre La Tuque et Trois Rivières
    toi la plus belle de l’univers

    suffit qu’tu m’dises
    qu’c’est ben plus beau dans ta cuisine
    parce que mes bras en mélamine

    te lèvent dans airs
    loin de la Tuque et Trois Rivières
    toi la reine de mes je t’aime
    toi la reine de mes je t’aime

     

    Pierrot,

    vagabond céleste

    Pierrot est l'auteur de l'Île de l'éternité de l'instant présent et des Chansons de Pierrot. Il fut cofondateur de la boîte à chanson Aux deux Pierrots. Il fut aussi l'un des tous premiers chansonniers du Saint-Vincent, dans le Vieux-Montréal. Pierre Rochette, poète, chansonnier et compositeur, est présentement sur la route, quelque part avec sa guitare, entre ici et ailleurs...

    Pierrot
    vagabond céleste
    www.reveursequitables.com
    www.enracontantpierrot.blogspot.com

    www.tvc-vm.com/studio-direct-2-35-1/le/vagabond/celeste/de/simon/gauthier

    MARDI
    5 FÉVRIER 2013
    21HEURES
    Le Gambrinus, 3160 boul. des Forges, Trois-Rivières ; 918-691-3371. Le vagabond céleste accompagné du musicien Benoit Rolland.
    www.simongauthier.com

    LE VAGABOND CÉLESTE - SIMON GAUTHIER

    www.simongauthier.com 

    mardi
    2avril, 20 h 00

    Pierrot rêve de tout changer; il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie ! Depuis, il parcourt le Québec. Le rencontrer, c'est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d'hiver sans abri ! Un récit émouvant, porteur d'avenir.
    merci:)))        
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :