• Une femme peut-elle prêcher et devenir pasteur?

    Alice nous propose ce qui suit…

    Texte trouvé sur le site Servir ensemble

    Une femme peut-elle prêcher et devenir pasteur?

     Une femme peut-elle prêcher et devenir pasteur?

    Dr. Matthias Radloff a écrit une thèse de doctorat sur cette question. Il était convaincu qu’une femme qui prêche et un pasteur de sexe féminin étaient deux erreurs imaginées et propagées par ceux qui méprisent l’enseignement de la Bible.

    Des centaines de lectures et quatre années de réflexion l’ont amené à cheminer avec ce sujet. Il s’est heurté aux questions d’interprétation des textes, mais aussi à ses résistances intérieures et à celles de l’Église. Dans cet article, il retrace son parcours, ses questions et ses conclusions.

    « Une femme qui prêche et un pasteur de sexe féminin sont deux erreurs imaginées et propagées par ceux qui méprisent l’enseignement de la Bible. » Voilà ce que je vous aurais dit, il y a dix ans, si vous m’aviez demandé mon opinion sur le sujet. Mais il me restait des questions sur des points mineurs pour lesquelles je n’avais pas de réponse. Et les réponses que je trouvais auprès d’amis ne me satisfaisaient pas toujours.

    Si dans 1 Corinthiens 14 :34ss, il est dit que la femme doit se taire, comment se fait-il qu’elle peut prophétiser (1 Cor. 11 :5) ? Comment se fait-il que des sœurs ont le droit de prier à voix haute dans nos églises ? De quel droit peuvent-elles donner un témoignage ? Pourquoi leur est-il permis de poser des questions lors des études bibliques, puisque le texte dit qu’elles doivent les poser à leur mari une fois retournées chez elles ? Et pourquoi une missionnaire de retour de son champ de mission  a-t-elle le droit de faire un rapport qui, souvent, n’est pas autre chose qu’une prédication ? Si 1Timothée 2 dit bien que la femme n’a pas le droit d’enseigner, nous situons généralement cet enseignement dans l’église. Mais ce passage ne parle pas d’activités réservées aux seules réunions d’église (cf.v.15)[1]. Si la femme n’a pas le droit d’enseigner, pourquoi peut-elle enseigner des enfants, ceux-ci étant plus crédules que des adultes ? De quel droit peut-elle enseigner des femmes sur autre chose que d’aimer leurs maris ? [2] Comment se fait-il qu’elle peut enseigner par la page écrite, dans les écoles bibliques et sur le champ de mission ? Si la femme  se trouve dans un petit groupe biblique, de quel droit peut-elle partager une leçon tirée d’un texte[3] ?  Si la femme  ne doit pas prendre autorité sur l’homme, comment se fait-il qu’elle dirige des chorales mixtes ? Comment se fait-il qu’elle organise des fêtes d’églises ? LIRE LA SUITE AVEC LE LIEN SUIVANT... 

    Télécharger « Alice nous propose ce qui suit.docx »

    ---------------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Né sans bras ni jambes, il a rencontré l’amour et fondé une familleLa Parole de Dieu « n’est pas une cage ou un piège, mais une graine » - Zenit »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :