• Vidéo - Appel à la vigilance contre l'intégrisme : Mgr di Falco réagit - aleteia

    Appel à la vigilance contre l'intégrisme : Mgr di Falco réagit

    Mgr di Falco répond aux polémiques suscitées par le manifeste d'appel à la vigilance vis-à-vis de l'intégrisme religieux lancé par Jacques Attali.

    LE TEXTE

    Il y a quelques jours, plusieurs figures du monde religieux, politique, intellectuel, économique et médiatique signaient un manifeste (disponible ici) d’appel à la vigilance face à la montée des intégrismes religieux, à l’initiative de Jacques Attali.

    Mgr di Falco, évêque de Gap et d’Embrun, revient dans une de ses chroniques vidéo sur la polémique suscitée par la phrase « Nulle doctrine, nulle religion, nulle idéologie, nulle science, nulle culture ne peut revendiquer pour elle seule la propriété de la vérité. »

    En guise de réponse à cet appel, Mgr di Falco cite notamment Vatican II et la déclaration Nostra Ætate sur les relations de l'Eglise avec les autres religions non chrétiennes : « L’Église catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu’elles diffèrent sous bien des rapports de ce qu’elle-même tient et propose, cependant reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d’annoncer sans cesse, le Christ qui est « la voie, la vérité et la vie » (Jn 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s’est réconcilié toutes choses [2 Co 5, 18-19]. Elle exhorte donc ses fils pour que, avec prudence et charité, par le dialogue et par la collaboration avec les adeptes d’autres religions, et tout en témoignant de la foi et de la vie chrétiennes, ils reconnaissent, préservent et fassent progresser les valeurs spirituelles, morales et socio-culturelles qui se trouvent en eux. »
     
    Mgr di Falco continue ensuite en citant Jean-Paul II puis Benoît XVI via l’exhortation apostolique post-synodale Ecclesia In Medio Oriente [l'Église au Moyen-Orient] du 14 septembre 2012 : « La vérité ne peut se développer que dans l’altérité qui ouvre à Dieu qui veut faire connaître sa propre altérité à travers et dans mes frères humains. Ainsi, il ne convient pas d’affirmer de manière excluante : ‘je possède la vérité’. La vérité n’est possédée par personne, mais elle est toujours un don qui nous appelle à un cheminement d’assimilation toujours plus profonde à la vérité. La vérité ne peut être connue et vécue que dans la liberté, c’est pourquoi, nous ne pouvons pas imposer la vérité à l’autre ; la vérité se dévoile seulement dans la rencontre d’amour. »

    GB 

    SOURCE http://www.aleteia.org/fr/

    Articles récents

     

    « Résurrection - InterBiblePrendre le temps de rêver et de vivre. - Bruno »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Jeudi 26 Juin 2014 à 22:18
    3
    andré
    Jeudi 26 Juin 2014 à 17:59

    Quant à moi, la bonne religion est facile à identifier et à reconnaître... Il s'agit de celle qui supporte et stimule la "vie" sous toutes ses formes...

    2
    Jeudi 26 Juin 2014 à 15:21

    Je suis comme toi André en accord avec le message de Mgr di Falco, et je prie pour que chacun, de quelque religion ou culture aille à la rencontre de l'autre, conscient que  la vie est supérieur à toute forme de religions ou de doctrines.

    Bonne journée

    1
    andré
    Mercredi 25 Juin 2014 à 15:28

    Cette sortie de Mgr di Falco m'a permis de comprendre qu'annoncer la "Vérité" et imposer sa vérité religieuse, c'est un monde de différence, différence qui portent aujourd'hui les extrémistes de tout acabit à massacrer au nom de leur "vérité"... Le terme "annoncer' est aux antipodes du terme "massacrer"... Puisque que, "annoncer" doit se faire dans le plus grand respect de l'autre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :