• Benoît XVI vient « rencontrer des personnes et parler de Dieu »

    Benoît XVI vient « rencontrer des personnes et parler de Dieu »
    Voyage en Allemagne, Jour 1: 3 discours du pape et une homélie

    Benoit XVI (photo archive)

    ROME, Jeudi 22 septembre 2011 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI est en Allemagne, pour une journée intense de sa première visite d'Etat, son 3e voyage apostolique dans sa patrie, et son 21e voyage international. Il vient « rencontrer des personnes et parler de Dieu ».

     

    Un site officiel permet de suivre la visite en direct sur Internet: http://papst-in-deutschland.de/

    L’avion de Benoît XVI est arrivé à l’aéroport de Berlin-Tegel vers 10h30, après un peu plus de deux heures de vol.

    Benoît XVI a été accueilli par le président fédéral M. Christian Wulff et sa femme, Bettina Körner, par la chancelière Angela Merkel, et, pour ce qui est des autorités ecclésiastiques, par l'archevêque de Berlin Mgr Rainer Maria Woelki, par le président de la Conférence épiscopale allemande Mgr Robert Zollitsch, archevêque de Fribourg en Brisgau.

    La cérémonie officielle de bienvenue a eu lieu à 11h15 dans le parc du château de Bellevue, la résidence officielle du président de la République fédérale d’Allemagne. Le pape a signé le livre d’or à son arrivée.

     

    Après le discours du président, le pape a prononcé son premier discours sur le sol allemand, avant un entretien privé avec le président. Le discours du pape était centré sur le sens de la liberté, disant notamment : « Je ne suis pas venu ici avant tout pour poursuivre des intérêts politiques ou économiques déterminés, comme le font justement d’autres hommes d’État, mais pour rencontrer les personnes et parler de Dieu ».

     

    A 12h50, Benoît XVI a rencontré la chancelière fédérale Angela Merkel, au siège de la Conférence épiscopale allemande de Berlin.

    Le pape a ensuite déjeuné avec sa suite à l’Académie catholique de Berlin.

     

    Cet après-midi, Benoît XVI s’est rendu, à 16h15, au siège du Bundestag, le Parlement fédéral, où il a été officiellement invité par la présidence de l’Assemblée. Le pape a signé le livre d’or à son arrivée, après avoir salué la délégation du Parlement. Il y a prononcé un discours très attendu. Le pape y a offert ce qu’il appelle « quelques considérations sur les fondements de l’État de droit libéral ». Il a créé la surprise en saluant le mouvement écologique allemand et en appelant à une « écologie humaine ». Le discours a été salué par une ovation debout de plus de deux minutes.

     

    Le pape a ensuite, vers 17h20, rencontré une quinzaine de personnalités représentant la communauté juive, dans une salle de ce même Bundestag, et il a prononcé son 3e discours de la journée. Le pape était accompagné notamment du président de la conférence épiscopale allemande, Mgr Robert Zollitsch, - qui a introduit la rencontre - du président de la commission pontificale pour les rapports avec le Judaïsme, le cardinal Kurt Koch, et de son prédécesseur le cardinal Walter Kasper.

     

    Enfin, à 18h30, il a présidé la messe au fameux « Olympiastadion » de Berlin et il a prononcé l’homélie.

    Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le père Federico Lombardi – parfait germanophone – a salué cette première journée comme « vraiment un bon début » (cf. article ci-dessous).

    Anita S. Bourdin

    Source www.zenit.org

    Autres dossier

    « La JMJ vue par le vice-président de la Communauté juive de MadridNeuvaine à Saint François d'Assise- Gérald Quirion »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :