• C'est Chopin - InterBible

     

    C'est Chopin


    F-Chopin.jpg«Il les interrogeait de nouveau : 'Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?'
    Pierre prend la parole et répond : 'Tu es le Messie'»
    (Marc 8, 29).


    La fenêtre était ouverte et on entendait quelqu'un qui jouait au piano. Une jeune fille se tenait près de la fenêtre en silence. Un passant s'arrêta et lui demanda : « Qu'est-ce que vous faites-là?» Elle répondit : «Chut! j'écoute Chopin qui joue». «Qui vous a dit que c'est Chopin qui joue?» «C'est mon cœur qui me le dit», reprit la jeune fille.

         Pour entendre Chopin, il faut un sens musical pour goûter l'expression propre du piano et surtout, il faut l'expérience d'un cœur blessé comme celui de Chopin.

    LIEN: Il en va de même dans la découverte du Christ. Là aussi, il faut avoir de «l'oreille» et la tendre pour écouter la musique de ses pas. Pour reconnaître Jésus, il faut être sensible à sa voix, à sa Parole. Il nous faut un cœur qui vibre à la souffrance des autres, autrement nous risquons de nous faire une fausse idée de Jésus, Fils de Dieu, serviteur souffrant.

    *****

    Si tu veux le connaître

         À ses cinquante ans de mariage, une brave dame me disait : «Déjà cinquante ans ... et on fait juste commencer à se connaître».

         Devant mon regard étonné, elle continua : «Mais oui! Au début de notre mariage, je croyais bien le connaître, mon mari. Mais, j'ai compris avec le temps que ce que je connaissais, c'était plutôt mes idées sur lui, l'image que je m'étais fabriquée de lui à partir de mes rêves. Ce n'est pas en s'assoyant devant quelqu'un qu'on le connaît, c'est en le suivant. Et c'est après avoir suivi mon mari dans ses projets, dans ses échecs, que j'ai vu de quelle étoffe il était fait, quelles valeurs le nourrissaient et le tenaient debout».


    LIEN: N'en est-il pas ainsi de notre relation avec le Christ? Parce que nous avons lu sur Jésus et parcouru la Bible nous croyons le connaître. Mais la vraie connaissance du Christ ne survient que lorsque nous le suivons.

         C'est en le suivant que nous découvrons de l'intérieur qui est Jésus Christ, ce qui fait la solidité de son message, ce qui le fait marcher jusqu'au don total (Georges Madore).

    Source www.interbible.org

    Autres dossiers

    « L'Évangile selon saint Luc "Une histoire sainte en trois temps" (3/7) - InterbibleEntretien avec le card. Piacenza "Pour accueillir Vatican II " (1/2) »

  • Commentaires

    2
    Mercredi 12 Septembre 2012 à 17:15

    Merci pour ta participation Albert

    1
    Mercredi 12 Septembre 2012 à 17:05

    Excellente réflexion! Merci! Jésus est toujours à redecouvrir car il est une personne vivante.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :