• COP21 - « Dieu les bénit (Adam et Ève) en leur disant... - InterBible

    par Sébastien Doane, bibliste
    Montréal (Québec)

    «  Dieu les bénit (Adam et Ève) en leur disant : Soyez féconds et prolifiques remplissez la terre et dominez-la; soumettez les poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la terre. » (Gn 1,28)

    COP21 - « Dieu les bénit (Adam et Ève) en leur disant... - InterBible

    Alors que commence la conférence de Paris sur le climat (COP21), l'interprétation de ce verset est fondamentale. Est-ce que Dieu justifie une exploitation abusive de la terre? Tout dépend de la traduction et de l'interprétation de deux verbes hébreux : kabash (dominer) et radah (soumettre).

    Le verbe kabash (dominer) est employé 14 fois dans la Bible. On le retrouve dans un contexte de violence ou de lutte comme lors de la conquête de la terre promise (Jos 18,1). Dans ce contexte, ce mot ne signifie pas la destruction, mais plutôt enlever les obstacles pour que le peuple puisse vivre paisiblement sur cette terre. De la même façon, son usage dans le récit de création n'implique pas la destruction, mais demande aux humains de faire de cette création un endroit paisible pour l'humanité. Le verbe kabash (dominer) décrit aussi la responsabilité du roi envers les nations qu'il domine (2 S 8,11). Or la fonction du roi décrite dans la Bible demande une attitude de service et de respect des autres.

    Le verbe radah (soumettre) apparaît 22 fois dans la Bible. Dans notre cas, il fait référence à la relation entre les humains et les animaux, mais les autres fois, il est employé pour décrire les relations entre humains. La plupart du temps, c'est le roi qui est désigné comme maître par ce verbe (1 R 5,4 ouPs 72,8). Le roi ne devait pas exploiter les autres et abuser de son autorité. Je crois qu'il faudrait trouver un autre mot pour mieux traduire radah que les mots français « soumettre », « commander » ou « être le maître de ». En anglais, certains biblistes vont traduire ce passage par le mot « steward » (intendant, gardien) qui se dit d'une personne responsable d'un service. Ainsi traduit, on met l'emphase sur la responsabilité que Dieu donne aux h umains de s'occuper de la terre et des animaux, et non sur un pouvoir d'exploiter. Nous sommes donc appelés à devenir des gardiens de la création.

    Le récit de la Genèse affirme que nous sommes à l'image de Dieu. C'est donc à nous de poursuivre son action créatrice. Notre mission est donc de s'occuper du développement durable de la terre.

    Source : www.interbible.org
    ------------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Faire l’aumône - il y a un problème - AliceAu service de l’épanouissement des Jeunes. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :