• De la littérature féminine dans la Bible? - InterBible

    De la littérature féminine dans la Bible?

    De la littérature féminine dans la Bible? - InterBibleRécemment, j’ai reçu ceci dans ma boîte de courriel : « Est-ce qu’il y a des livres de la Bible qui ont été écrits par des femmes? » Excellente question! Avant d’y répondre, il faut se rappeler que la majorité des textes de la Bible sont anonymes. Souvent on ne connait que peu de choses au sujet des personnes qui les ont écrits. Alors est-ce que tous les auteurs anonymes étaient des hommes?

    Des écrivains anonymes

         On suppose que ces auteurs anonymes étaient des hommes à cause de la structure patriarcale de la société de l’époque qui, en générale, ne donnait pas l’opportunité aux femmes d’apprendre à lire et écrire [1]. Un autre indice que ces écrivains anonymes étaient des hommes se trouve dans la perspective masculine qui se dégage des textes. Par exemple, les personnages principaux sont des hommes, ou le lecteur visé est masculin comme dans cette phrase des dix commandements : « Tu n’auras pas de visées sur la femme de ton prochain. » (Ex 20,17) La majorité des textes sont clairement écrits par des hommes pour des hommes. Sachant cela, lire la Bible aujourd’hui devrait nous demander un effort d’interprétation pour la comprendre dans notre monde où les femmes et les hommes sont égaux.

    Deux exceptions : Ruth et le Cantique des cantiques

         Par ailleurs, certains textes sont écrits d’une telle façon qu’ils nous permettent de penser qu’ils pourraient avoir été écrits ou racontés par des femmes. Le livre de Ruth et le Cantique des cantiques sont les meilleurs exemples de textes bibliques qui portent une perspective féminine. Contrairement aux autres textes de la Bible, le livre de Ruth est raconté selon la perspective de personnages féminins : Ruth et sa belle mère Noémie. L’histoire raconte comment elles doivent se débrouiller comme femmes dans un monde masculin. Elles sont marginalisées, pauvres, étrangères, mais réussissent à s’en sortir malgré la structure sociale et économique de l’époque qui rendait la vie pratiquement impossible pour une femme sans mari.

         Dans le Cantique des cantiques, la voix féminine qui s’exprime au « je » est prédominante et porte une perspective féminine authentique. Le lecteur de ces poèmes sensuels ne peut que constater l’étonnante mutualité et égalité entre l’amant et l’amante. « Mon chéri est à moi, et je suis à lui. » (Ct 2,16) Quel contraste avec les lois du Deutéronome qui font de la femme la propriété de son mari. Cet élément montre que le Cantique des cantiques est un texte qui s’oppose à la culture androcentrique dominante de l’époque.

         Ultimement, puisque les auteurs de Ruth et du Cantique des cantiques restent anonymes, on ne pourra jamais déterminer leur genre. Par ailleurs, la perspective qui s’en dégage est claire : il s’agit de textes importants de la littérature féminine.

    [1] Il faut aussi savoir que la majorité des hommes ne savaient pas non plus comment lire et écrire. La tâche de l’écriture était réservée à des spécialistes : les scribes.

    Sébastien Doane

    source www.interbible.org

    RETOUR À L'ACCUEIL

    « VIDEO - Ramer dans le bon sens - E&E et Le Jour du SeigneurNouveau site - JPIC : Justice Paix et Intégrité de la Création" »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :