• « J'ouvrirai ma bouche en paraboles, je publierai des choses cachées... - Élisabeth

    « J'ouvrirai ma bouche en paraboles, je publierai des choses cachées depuis la création du monde » (Ps78:2).

    « J'ouvrirai ma bouche en paraboles, je publierai des choses cachées... - ÉlisabethC'est la, le travail de renouvellement de sens que doit accomplir le Messie dans la Tradition juive ; c'est là l'action réalisée par Jésus « Voici que je fais toutes choses nouvelles »(Apocalypse 21:5).  , Matthieu 13.51. Avez-vous compris tout cela? -Oui, répondirent-ils. 

    «  C’est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes ». (Mat 13:51)

     Je commencerai ce cycle de partage sur les Paraboles par celle que je préfère le plus, parce qu'elle me bouleverse totalement, retourne mon être comme un raz de marée, pinçant les cordes de mon « corps harpe » pour en tirer le cri de Saint Paul « ...le monde est à jamais crucifié pour moi, et moi, pour le monde ». (Galates 6, 14-18)

    Je veux parler de la parabole du « Jugement dernier » qui pour moi est le centre, le summum, de la révélation du Christ, car elle révèle l'enseignement le plus fou, le plus révolutionnaire, le plus incroyable.

    Cette parabole nous apprend que nous serons jugés, pesés, mesurés sur l'amour. Uniquement sur l'amour, que nous aurons donnés aux autres, plus particulièrement à ceux d'entre nous qui sommes les plus démunis, les plus faibles, les plus étrangers à nous mêmes.

    Mais cela n'est pas nouveau, la Torah et les prophètes, toutes les lois d'Israël disent, commandent d'aimer son prochain comme soi même(Lévitique 19:18) et de faire des actes de charité.

    Ce qui est nouveau, ce qui va révolutionner le monde, le transformer, briser notre cœur et nous donner un cœur de chair, c'est la révélation énorme que l'autre, c'est le Christ, c'est le visage de Notre Seigneur, c'est le visage de Dieu dans son humanité : « Celui qui m'a vu a vu le Père »(Jean 14).

    Aimer l'autre, le soigner, le visiter, le consoler, c'est tenir véritablement le christ dans ses bras, le toucher. C'est la folie de l'incarnation du Fils de Dieu, Sa Passion, le don de Sa vie en rachat pour tout homme qui a rendu cette proximité inimaginable possible.
    C'est ce que Mère Thérésa a vu, compris, non pas avec sa tête, mais avec ses sens, dans sa chair en marchant dans les rues de Calcutta. Une évidence, comme un coup de poignard, c'est Lui, ce lépreux, ce mendiant, ce visage défiguré, souffrant, c'est Lui, c'est Toi Seigneur ; et à chaque fois, c'est Lui véritablement, qu'elle a porté, lavé, soigné, embrassé, aimé.
    Dans la parabole, le croyant, le « juste » agit par amour et crainte de Dieu et il en est récompensé, mais l'autre reste « un autre » ; depuis l'incarnation du Verbe de Dieu nous pouvons aimer autrement car l'autre c'est Lui.

    En revêtant notre humanité, Il a revêtu le visage de chaque homme, chaque femme, chaque enfant.
    Être du corps du christ c'est tout à la fois Le voir en chaque individu, et être en Son corps, corps donné, crucifié, tout offrande.

     

    Élisabeth

    ----------------------

    Nos dossiers
    « VIDEO - Les enfants trisomiques privés de téléPhotos de la Fête des Tentes 2016! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Alice Damay-Gouin
    Samedi 17 Septembre 2016 à 15:47

    Joie et Merci ! Merveilleux texte! Oui, il s'agit bien d'une parabole! pour nous faire comprendre concrètement comment accomplir nos actes pour mettre La Parole en pratique ! Oui, découvrir que le Christ est en toute autre personne.! Oui, mon amour grandit par cette recherche du visage du Christ en toute personne! Mais un mot me gêne , c'est la notion de jugement... Comment le faire évoluer pour faire disparaître ce que nous sous-entendons par jugement. L'amour ne juge pas! L'Amour est amour ! (Comme je voudrais dire que l'Amour est sans commune mesure avec la notion de pardon , mot qui sous-entends la notion de péchés mais qui ne nous invite pas à voir ce qui est bon!!! Alice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :