• Sainte-Marthe : l’amour se manifeste par de petits gestes -Zenit

    Sainte-Marthe : l’amour se manifeste par de petits gestes -Zenit

    Messe Du 8 Juin 2018 À Sainte Marthe © Vatican News

    Sainte-Marthe : l’amour se manifeste par de petits gestes

    Homélie pour la solennité du Sacré Cœur de Jésus

    L’amour ne se manifeste pas par « de grandes choses » mais par de petits gestes de bonté, de tendresse, a souligné le pape François lors de la messe qu’il a célébrée ce 8 juin 2018, pour la solennité du Sacré Cœur de Jésus.

    Depuis la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, le pape a insisté : c’est Dieu « qui nous a aimés en premier, Lui qui est le premier à aimer… Dieu est comme cela : toujours en premier. Il nous attend en premier, il nous aime en premier, il nous aide en premier ». Il a aussi publié ce tweet dans la journée : « La fête du Sacré-Cœur nous rappelle que Dieu nous a aimés en premier: Lui nous attend toujours pour nous accueillir dans son cœur, dans son amour. »

    « C’est un amour qu’on ne peut pas comprendre, a-t-il ajouté dans son homélie rapportée par Vatican News. Un amour … qui dépasse toute connaissance. Il dépasse tout. L’amour de Dieu est si grand. Un poète disait qu’il était comme “la mer, sans rive, sans fond…”: mais une mer sans limites. »

    Dieu « a été un grand pédagogue », a fait observer le pape en citant la première lecture (Os 11, 1.3-4.8c-9) : « C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras ». Dieu prend l’homme « par la main, très proche : comme un papa ».

    « Comment Dieu manifeste-t-il l’amour ? s’est-il alors demandé. Par de grandes choses ? Non : il se diminue, se diminue, se fait petit, avec ces gestes de tendresse, de bonté. Il se fait petit. Il se fait proche. Et avec cette proximité, … il nous fait comprendre la grandeur de l’amour. Le grand est compris par le petit. »

    Ainsi, « quand Jésus veut nous enseigner comment doit être l’attitude chrétienne, il nous dit peu de choses, il nous montre ce fameux protocole sur lequel nous serons tous jugés. Et que dit-il ? Il ne dit pas : “Je pense que Dieu est ainsi. J’ai compris l’amour de Dieu”. Non, non… Il a donné à manger à l’affamé, il a donné à boire à l’assoiffé, il a visité le malade, le prisonnier. Les œuvres de miséricorde sont justement la voie d’amour que Jésus nous enseigne en continuité avec cet amour de Dieu. »

    Il faut des hommes et des femmes « qui sachent faire ces petites choses pour Jésus, pour le Père », a conclu le pape : les œuvres de miséricorde « sont la continuité de cet amour, qui se fait petit, arrive jusqu’à nous, et que nous poursuivons ».

    « Le Pape à Sainte-Marthe: les chrétiens sans mémoire perdent le sel de la vie - VASynode sur l’Amazonie: le document préparatoire exhorte à écouter le cri des peuples - VA »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :