• Star Wars et la Bible - InterBible

    Star Wars et la Bible

    DogmaChrist ressuscitant

    Star Wars VII : Le réveil de la force

    À l’occasion de la sortie de Star Wars VII : Le réveil de la force, je vous propose une réflexion sur le lien entre cette série et la Bible. Loin de faire des corrélations tirées par les cheveux en identifiant des analogies spécifiques entre les personnages de la série et de la Bible, je préfère regarder le tout avec un pas de recul pour regarder le rapport entre fiction et réalité ainsi qu’à la résistance à l’oppression impériale.

    Réalité vs fiction

         La réalité est toujours dépendante de la façon de la raconter, de la dire. Tous récits permettent de construire notre rapport au monde qui nous entoure. C’est le cas pour les séries cinématographiques à la Star Wars, mais c’est aussi le cas des textes anciens comme ceux de la Bible. Notre conception du monde est marquée par les récits qui nourrissent notre imaginaire.

         Il y a toujours un lien entre le monde réel et le monde décrit dans un récit. Même dans la science-fiction, il y a des repères entre le monde construit (aussi bizarre soit-il) et le nôtre. Dans les films ou les romans, on se raconte des histoires fictives pour donner sens au monde réel. Les meilleures fictions sont des interprétations du réel.  

    L’empire contre-attaque

         Plusieurs thèmes importants à la Bible sont développés dans le monde de George Lucas. Parmi ceux-ci, la résistance à l’empire est certainement un filon important à explorer. Le monde de Star Wars est dominé par un Empire tyrannique et violent qui fait régner la terreur dans la galaxie. L’idéologie totalitaire de cet empire se traduit par l’oppression des espèces non humaines. Une alliance rebelle marquée par la diversité se rallie autour des Jedi pour résister.

         Le monde biblique est aussi marqué par la violence et l’oppression impériale. Le peuple hébreu a été dominé successivement par les empires égyptien, babylonien, assyrien, grec et romain. La littérature juive et chrétienne a donc développé une façon de résister à l’Empire par ses récits bibliques.

         Par exemple, dès sa naissance, Jésus est pourchassé par un tyran, Hérode le Grand, représentant de l’Empire romain prêt à tuer les enfants de Bethléem dont il est pourtant responsable pour assurer son trône. De même, à la fin de l’Évangile, Jésus est exécuté par les autorités politico-religieuses en tant que rebelle. Pilate, celui qui le condamne à mort, représente ce pouvoir impérial romain. La crucifixion était la manière d’exécuter les personnes qui étaient jugées comme subversives pour le pouvoir en place. D’ailleurs, durant les premiers siècles, les chrétiens vivent aussi une persécution impériale. Cette lutte contre l’empire marque leur identité et leur façon de se raconter. Le Nouveau Testament peut être vu comme une suite de livres épiques du bien divin contre le mal présent dans le monde impérial.  

    Une différence fondamentale

         Par ailleurs, une grande différence entre Star Wars et le Nouveau Testament se trouve dans la façon de répondre à la violence impériale. Dans Star Wars, les rebelles s’unissent pour se combattre l’Empire par les armes. Leur violence n’est pas gratuite. On pourrait dire qu’ils illustrent le concept de la guerre juste. Pourtant, le Nouveau Testament propose une non-violence extrême comme réponse à la violence. Jésus meurt sur la croix. Il demande d’aimer son ennemi. Il proclame même un bonheur paradoxal aux personnes mortes qui sont prêtes à mourir pour témoigner d’une autre façon de vivre que celle de l’Empire.

    Visionner Star Wars ou lire la Bible

         Ces récits sont construits pour que l’auditoire s’identifie avec les personnages représentant le bien et luttant contre le mal. Cette identification permet aux auditeurs/lecteurs de faire sienne cette quête et de la poursuivre dans leur propre vie. Le choix entre le bien et le mal qui s’offre à Anakin qui devient Dark Vader. Luke Skywalker aura le même choix, mais répondra différemment. Ce choix est aussi le nôtre. Nous pouvons lutter à notre tour contre le côté obscur de la force.

    Le côté obscur de la force

         Aujourd’hui, l’Empire romain n’existe plus, mais il y a plusieurs formes de domination impériale. Regarder Star Wars ou lire la Bible nous permet de demander comment combattre ces forces obscures. Il y a certainement une idéologie impériale dans l’État islamique qui a une volonté de dominer l’autre et de le soumettre, de le convertir par la violence. Mais, il y a aussi d’autres formes de domination. Par exemple, la domination culturelle qui rend très difficile la préservation des cultures ancestrales amérindiennes. Ou encore, l’idéologie économique néolibérale qui permet plusieurs exploitations de groupes spécifiques comme les enfants esclaves récoltant le cacao en Côte d’Ivoire.

         Nous avons une responsabilité devant les dominations impériales. Allez regarder Star Wars et lire la Bible pour sauver le monde et sa diversité.

    Sébastien Doane

    source www.interbible.org
    -------------------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Vivre l'Esprit de Noël tous les jours ! - BrunoHomélie pour la fête de l’Épiphanie - 3 janvier 2016 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :