• Une nouvelle collaboratrice se joint à nous - Élisabeth

    Une nouvelle collaboratrice se joint à nous et je lui ai demandé de se présenter à vous. Elle nous apportera une plus grande connaissance des textes bibliques. Bienvenue Élisabeth !

    Photo-Elisabeth-1.jpgJe m’appelle Elisabeth Smadja, je suis juive convertie au catholicisme en Aout 1999. J’ai écrit mon parcours de conversion dans un livre paru aux Editions FX de Guibert, « Béni soit celui qui vient au Nom du seigneur » en 2007. Depuis j’anime en paroisse, ou ailleurs des conférences où je propose de lire la Bible autrement, en partant des mots en hébreu. J’ai écrit le résultat de ce travail qui se poursuit toujours  dans un second livre, « les fruits d’une conversion » paru en 2010 chez le même éditeur.


    Ces cours ou cession se proposent de relire autrement la Bible en donnant accès à d’autres niveaux de lecture, d’autres interprétations, qui ne viennent pas annuler mais enrichir ce que l’on connaissait, nous faisant sortir de nos habitudes pour nous mettre en marche différemment dans celui qui est le Chemin, la Vérité, la Vie.

    Je revisite certains mots de la Bible qui n’ont plus de saveur et de consistance à force d’être dits ou lus, dans leur langue, l’Hébreu, pour un autre regard, une nouvelle méditation. Pour ne donner qu’un exemple : lorsque Dieu demande à Noé de se construire une arche afin d’avoir la vie sauve, il lui demande peut être aussi autre chose que cette construction matérielle. Arche se dit TEVA qui a aussi pour sens boite et mot. Dieu demande à Noé, d’entrer dans le mot, dans son vocabulaire, sans sa parole pour l’habiter pleinement, lui redonner sens. C’est par le langage que l’on entre en relation, que l’amour circule mais lorsque le mot n’a plus aucun sens alors c’est la guerre et la haine, la rupture de la relation … c’est en nous abritant dans Celui qui est le Verbe, le Christ, que nous seront sauvés, vérifiant notre parole à Sa Parole.

    Si je me suis intéressée à l’hébreu c’est parce que c’est une langue très particulière. Il n’y a pas de voyelles et on peut mettre les lettres en mouvement à l’intérieur d’un mot, pour trouver d’autres sens. De plus c’est la langue sainte avec laquelle Dieu créa le monde. Par le Christ qui est le Verbe tout fut créé. Entrer en relation avec sa parole c’est entrer en relation avec la Parole, avec le Christ. Cette démarche se fait dans le souci constant d’unir l’Ancien et le Nouveau Testament, la première et la seconde Alliance qui se contiennent l’une l’autre. Il n’y a pas rupture, tout est UN.

    Elisabeth Smadja

    « LES CHRÉTIENS INDIGNÉS QUE NOUS SOMMES - BrunoLa perle du jour - audio -18-01 (8) »

  • Commentaires

    4
    Jean Michel Joffres
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:34


    Bienvenue Elizabeth et merci pour vods enseignements, j'essayerai de les répercuter au sein de notre petite fraternité "Le Christ de St Damien".à Paris

    Jean Michel Joffres

    3
    Mardi 17 Janvier 2012 à 23:10

    OUI, VRAIMENT

    2
    Mardi 17 Janvier 2012 à 23:03

    Merci, Richard.C'est vraiment une délicatesse du bon Dieu.

    1
    Mardi 17 Janvier 2012 à 22:09

    Merci Jean-Michel pour votre commentaire

    Richard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :