• Fragiles dans un monde fragile : éclairage par l’alliance avec Noé - Revue MESSAGE

                                                                                                                          Novembre - Décembre 2014

    Commentaire biblique

    Fragiles dans un monde fragile :
    éclairage par l’alliance avec Noé

    La question du mal titille l’homme depuis le début de l’humanité. Dieu, affirme lehttp://a400.idata.over-blog.com/1/27/51/12/images3/bienvenue-moyen-age-L-1.jpeg peuple hébreu, n’est que bonté et a créé un monde bon, alors comment se fait-il que
    le mal existe? Aujourd’hui encore face à la pollution, aux horreurs de la faim, de la guerre avec son lot incroyable de réfugiés, … la même question habite le coeur de l’homme.     
    L’ humanité se découvre à la fois superpuissante grâce à tous les progrès
    technologiques et immensément fragile.

     

    Ceci ressort très fort dans l’alliance avec Noé. Vous serez craints et redoutés de toutes les bêtes de la terre et de tous les oiseaux du ciel. Tout ce qui remue sur le sol
    et tous les poissons de la mer sont livrés entre vos mains. Tout ce qui remue et qui vit
    vous servira de nourriture comme déjà l’herbe mûrissante, je vous donne tout. Si le
    récit de création de Genèse 1 présente un idéal paradisiaque où tous, même les animaux
    et les hommes sont végétariens, ici Dieu accepte la faiblesse humaine et celle
    de certains animaux qui sont carnivores. C’est un état de fait et Dieu tient compte de
    cette situation et donne son autorisation même si elle est limitée par la non-consommation
    du sang et par l’interdiction absolue du meurtre parce que l’homme est créé à
    l’image de Dieu : « Qui verse le sang de l’homme, par l’homme verra son sang versé;
    car, à l’image de Dieu, Dieu a fait l’homme. » C’est le rappel de Genèse 1, 26. Si
    l’homme est image de Dieu, tuer un homme c’est attenter à Dieu lui-même.

    Dieu, lui, s’engage à être non-violent : « J’établirai mon alliance avec vous. Aucune
    chair ne sera plus exterminée par les eaux du Déluge, il n’y aura plus de Déluge pour
    ravager la terre. Même s’il ne peut en demander autant à l’homme qui continuera à
    exterminer certaines “chairs”.»

    Cependant ce qui domine ce n’est pas le négatif mais l’espérance. Le déluge terminé
    Dieu bénit l’homme et l’oriente vers la vie comme en Gn 1 : Dieu bénit Noé et ses
    fils, il leur dit : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre » et « Quant à vous,
    soyez féconds et prolifiques, pullulez sur la terre, et multipliez-vous sur elle »… La
    fécondité n’est évidemment pas à prendre de façon uniquement génétique, il s’agit
    d’une fécondité globale de l’homme qui est image de Dieu.
    Ainsi la première alliance de Dieu avec les hommes (ou plus précisément avec Noé
    accompagné de ses fils et … avec votre descendance après vous et avec tous les
    êtres vivants qui sont avec vous) nous révèle un Dieu patient qui poursuit inlassablement
    son projet malgré les échecs du côté de l’homme, un Dieu qui ne cesse de
    bénir.


    Il est intéressant de constater que le signe choisi est pour tous les hommes : l’arcen-
    ciel. Personne ne peut le faire venir et chacun peut le voir. Il relie la terre et le
    ciel, l’homme et Dieu. Sans cette relation l’homme risque d’être « inhumain » ou « trop
    humain » c’est-à-dire uniquement marqué par la faiblesse. L’arc-en-ciel rappelle les
    horreurs du déluge et indique aussi la possibilité de s’en sortir lumineusement grâce
    au lien avec Dieu.


    Il en va de même dans la vie des humains. Au coeur d’un monde fragile, marqué
    par la violence et le mensonge des hommes, des êtres eux-mêmes fragiles peuvent
    devenir des signes d’amour et de vérité pour leurs frères. Ils n’en ont pas le monopole
    mais ils peuvent, comme saint François en son temps, être pour leurs contemporains,
    par leur attitude, signe, sacrement d’un plus grand qu’eux-mêmes qui les
    habite. Ils ne maudissent pas l’obscurité mais ils acceptent que Dieu allume en
    eux la lumière de son Esprit. Ils deviennent ainsi une bénédiction pour ceux qui les
    entourent.

    Abbé Henri Roduit


     

    pour infos et abonnement à la Revue MESSAGE

    mflaic@vtx.ch

    ============================

    Autres dossiers

     

    « Bienvenue à Bethléem - InterBibleHomélie de Noël 2014 - Jésus cadeau de Dieu »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :