• La voix franciscaine au nations unies - la Condition de la Femme

    FI voix franciscaine


    La Commission de la Condition de la Femme


    Sr Denise participe au débat sur la violence faite aux femmes

    La participation à la Commission de la Condition de la Femme aux Nations Unies (ONU) à New York s’est révélée être une formidable expérience d’apprentissage et de solidarité. Des centaines de femmes du monde entier, étaient venues là partager, apprendre, encourager, faire pression et défendre les droits des femmes et des enfants. Le thème de la CCF, organisée par les Nations Unies, portait sur les « Femmes en milieu rural » sur le plan de l’autonomisation, du développement, de la pauvreté, et de l’intégration de la dimension du genre. En parallèle à ces réunions officielles dans les salles de réunion, avaient lieu de nombreuses « manifestations »  organisées par des groupes de l’ONU, des ONG et des groupes de pression. Des thèmes importants comme la place des femmes en politique, les conséquences de la malnutrition des enfants pendant les trois premières années de l’existence, et le problème de la « demande » qui facilite la traite des personnes, ont été abordés pendant la Commission.

    Il y avait dans ces salles bondées, au sein des manifestations et dans les cafés, de l’énergie à revendre et des conversations très animées. Lors de la manifestation parallèle « Histoire de Compétences : Plaidoyer auprès de Femmes en Milieu Rural » organisée par le « Ministère Presbytérien aux Nations Unies, » J’ai eu le privilège d’être l’une des panélistes auprès de femmes venant de zones agricoles des Etats-Unis, de Palestine et d’Inde. Ecouter les divers récit de leur survie alors qu’elles avaient traversé de profondes difficultés et souffrances nous toucha de très près, en démontrant que ce que nous partageons est tellement plus important que ce qui nous divise ! Cette année, la Journée Internationale des Femmes le 8 Mars a revêtu une importance particulière et nous nous sommes mis à  prier ensemble : Devenons des femmes de courage qui transforment l’adversité en victoire, pour que nos enfants puissent vivre en paix …

    Sr. Denise Boyle fmdm
    Directrice Executive

     

     

    section end
     

    Violence faite aux enfants


    Mme Silvia Palomba, Responsable du Plaidoyer au sein de FI, lit la déclaration orale sur la violence commise à l’égard des enfants albinos

    Le mariage des enfants en Inde, la Violence commise à l’égard des enfants albinos en Tanzanie et les pays avoisinants, la Torture et les exécutions extra judiciaires en Papouasie, sont toutes des questions importantes abordées par FI dans des déclarations orales soumises lors de la 19ème Session du Conseil des Droits de l’Homme. En coordination avec d’autres ONG, FI a aussi présenté trois déclarations orales sur des recommandations particulières acceptées par les Gouvernements de la République Unie de Tanzanie, de l’Ouganda, et du Zimbabwe pendant chaque session de l’EPU de chaque pays.

    Lire les déclarations orales (en Anglais)>>

     
    section end
     

    Organisation de manifestations pour une meilleure sensibilisation au niveau international


    Discussion collective sur la liberté de religion et de croyance

    Lors de la 19ème Session du Conseil des Droits de l’Homme aux Nations Unies qui s’est tenue à Genève, FI a co-organisé en parallèle trois manifestations destinées à aborder et à mettre l’accent sur des préoccupations capitales en matière des droits de l’homme : « La liberté de religion et de croyance » ; « Les défenseurs des droits de l’Homme qui luttent contre l’impunité aux Philippines », et « La situation des droits de l’homme en Papouasie et Papouasie Occidentale ». Des panélistes choisis ont partagé leurs témoignages pour sensibiliser et permettre une collaboration efficace entre les Nations Unies, les responsables Gouvernementaux et les autres ONG, travaillant sur ces questions.

    Vers le haut

     
    section end
     

    Priorité donnée aux préoccupations rencontrées dans les pays Africains


    Franciscains partageant leurs préoccupations au sein des pays Africains

    Franciscans International a organisé un atelier de formation à un niveau avancé à Genève pour  des Franciscains venant de 11 pays Africains francophones. La plupart des 11 Franciscains avaient déjà travaillé avec FI et soumis un rapport relatif à l’EPU (Examen Périodique Universel) sur les problèmes des droits de l’homme dans leurs pays respectifs. L’atelier s’est concentré sur le développement de leur connaissance de base de l’EPU et des mécanismes complémentaires des droits de l’homme aux Nations Unies grâce auxquels FI peut s’attaquer aux causes profondes des atteintes aux droits de l’homme.

    Vers le haut

     
    section end
     

    Frères Capucins OFM aux Nations Unies

    A la fin du mois de Février, FI a accueilli 11 Franciscains d’Europe pour un atelier d’introduction sur le travail de plaidoyer de FI aux Nations Unies. Les Responsables du Plaidoyer au sein de FI ont présenté les mécanismes particuliers des droits de l’homme aux Nations Unies et ont montré comment, en tant qu’acteurs de la société civile, nous pouvons travailler au niveau international pour aborder les questions des droits de l’homme. Les frères Capucins OFO ont visité les Nations Unies à Genève et on pu assister aux débats qui ont eu lieu lors de la 19ème Session du Conseil des Droits de   l’Homme.

    Frères Capucins visitant les Nations Unies à Genève

         Source

    © Franciscans International  Bangkok  Geneva  New York www.franciscansinternational.org
    Autres dossiers
    « Homélie du 5ème dimanche du Carême - 25 mars 2012Flash texte la ''Perle du jour'' guérison du paralitique - Suzanne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :