• Quand Dieu se prend pour un boulanger - InterBible

    Quand Dieu se prend pour un boulanger (Ézéchiel 4, 9)

    PAIN-CELESTE.jpg

    L'une des variété de pain biologique de Food for Life inspirée d'une recette biblique

    Saviez-vous que vous pouvez manger des céréales bibliques? Eh oui! On trouve de tout dans la Bible, même une recette vieille de plus de 2500 ans. Il s’agit d’une recette de pain que l’on trouve dans le livre d’Ézéchiel :

    « Prends du blé, de l’orge, des fèves, des lentilles, du millet et de l’épeautre; mets-les dans un récipient; tu t’en feras du pain. Pendant ces jours où tu seras couché sur le côté : trois cent quatre-vingt-dix, tu en mangeras. » (Ezéchiel 4,9)

         Cette recette est donnée par Dieu au prophète Ézéchiel. Elle est placée au cœur des annonces de destruction de la ville de Jérusalem. Pour symboliser le prochain siège de la ville, Dieu demande à Ézéchiel d’accomplir divers gestes prophétiques comme celui de se coucher par terre sur le côté pendant trois cent quatre-vingt-dix jours pour manger de ce pain. Ce nombre représente les années de péché du peuple. On obtient ce chiffre en additionnant toutes les années de règne que les livres des Rois et des Chroniques attribuent aux rois de Juda (le royaume du sud) depuis la séparation du peuple en deux royaumes (933 av. J.-C.) jusqu’à la chute de Jérusalem (587 av. J.-C.). Ces jours de privation correspondent donc aux années depuis la division du pays en deux royaumes.

         La recette de pain nécessite une cuisson particulièrement cocasse. Voici comment Dieu présente le mode de cuisson :

    « Tu mangeras ton pain en forme de galette d’orge; tu le feras cuire sous leurs yeux sur un tas d’excréments humains. » Le Seigneur dit : « C’est ainsi que les fils d’Israël mangeront un pain impur parmi les nations où je les disperserai. »

    Je répondis : « Seigneur Dieu! Je ne me suis jamais souillé; depuis mon enfance jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais mangé de bête crevée ou déchiquetée et il n’est jamais entré dans ma bouche de viande immonde. » Il me dit : « Eh bien, je t’accorde de la bouse de vache, au lieu du tas d’excréments humains : tu cuiras ton pain dessus. » (Ézéchiel 4,12-15)

         C’est horrible! Quel contraste avec la belle recette donnée précédemment! Dieu demande à Ézéchiel de cuire son pain sur des excréments humains. Pourquoi? Parce que, lors du siège de Jérusalem, la famine et la soif de ses habitants seront très grandes. On manquera de tout. Le seul combustible que l’on pourra trouver dans la ville sera des excréments humains.

         La réaction d’Ézéchiel montre que l’origine humaine des excréments les rend impurs. Dieu lui accorde alors de la bouse de vache. L’odeur de la cuisson doit être épouvantable, mais au moins il ne s’agit pas de ses propres excréments. Par ailleurs, il était courant d’utiliser de la bouse pour la cuisson, dans le Proche-Orient ancien.

         Le récit précise aussi que le pauvre Ézéchiel devra manger une ration de vingt sicles de ce pain par jour et, cela, jour après jour. Cette ration équivaut à moins de deux cents grammes. Elle annonce la famine qui vient. Et, cette nourriture sera monotone et obligatoire.

         Si vous lisez le livre d’Ézéchiel, vous verrez que la ville de Jérusalem sera détruite par Nabuchodonosor, roi de Babylone, en 587 av. J.-C. Dans ce livre, le prophète accomplit de nombreuses actions inusitées. La plus célèbre est aussi en rapport avec la nourriture : il mange un livre enroulé qui, dans sa bouche, prend un goût de miel (3,1-3).

    Bon appétit

         La compagnie Food for Life propose toute une gamme de produits développés autour de la recette transmise par le livre d’Ézéchiel.

          Gary Torres, un directeur de la compagnie qui a son siège en Californie, dit que l’idée de développer du pain, des céréales et des pâtes, à partir de grains germés, a été inspirée par la Bible. Le verset en question, Ézéchiel 4,9, est inscrit sur tous leurs produits. Ils prennent les ingrédients mentionnés par le prophète pour les faire germer dans de l’eau. Ce qui donne des produits organiques et bibliques. La compagnie assure que tout ce qui est utilisé est cachère, c’est-à-dire conforme aux règles alimentaires juives.

         Plus sérieusement, comme le prophète Ézéchiel, certaines personnes ont aussi accompli des gestes prophétiques, en lien avec l’alimentation, pour prendre position dans des conflits d’une façon non violente. Pensons au Mahatma Gandhi, par exemple, qui pratiquait des jeûnes rigoureux, sur de longues périodes, en guise de moyens de pression pour obtenir l’indépendance de l’Inde. Parfois, les gestes parlent plus fort que les paroles.

    Sébastien Doane

    source www.interbible.org

    Autres dossiers

    « JMJ de Rio 2013: une occasion de toucher de nombreux jeunes - ZenitHistoire de l’OFS et de sa Règle (9) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :