• Sainte-Marthe : la toute-puissance de Dieu se manifeste dans sa miséricorde - Zenit

    Sainte-Marthe : la toute-puissance de Dieu se manifeste dans sa miséricorde

    Il faut beaucoup de prière pour comprendre

    Messe du 26/09/2017 à Sainte-Marthe © L'Osservatore Romano

    Messe Du 26/09/2017 À Sainte-Marthe © L'Osservatore Romano

    La toute-puissance de Dieu se manifeste « dans sa miséricorde », a affirmé le pape François lors de la messe matinale du 10 octobre 2017, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, au Vatican. Il faut « beaucoup de prière » pour comprendre et pour sortir de la logique « tu as fait, tu paies », a-t-il estimé.

    Dans son homélie rapportée par Radio Vatican en italien, le pape a commenté la première lecture du livre de Jonas (Jon 3, 1-10), un « têtu qui veut enseigner à Dieu comment il faut faire les choses », un « rigide », « malade de rigidité », avec « l’âme amidonnée ».

    « Les têtus d’âme, les rigides, ne comprennent pas ce qu’est la miséricorde de Dieu, a-t-il souligné. Ils sont comme Jonas : “Nous devons prêcher ceci, qu’ils seront punis parce qu’ils ont fait du mal et doivent aller en enfer…“. Les rigides ne savent pas élargir leur cœur comme le Seigneur. Les rigides sont pusillanimes, avec leur petit cœur fermé. »

    Ils sont « attachés à la justice nue, a poursuivi le pape. Et ils oublient que la justice de Dieu s’est faite chair dans son Fils, s’est faite miséricorde, s’est faite pardon ; que le cœur de Dieu est toujours ouvert au pardon ». Ils oublient que « la toute-puissance de Dieu se montre, se manifeste surtout dans sa miséricorde et dans le pardon ».

    Et le pape d’insister : « Il n’est pas facile de comprendre la miséricorde de Dieu, ce n’est pas facile. Il faut beaucoup de prière pour la comprendre parce que c’est une grâce. Nous sommes habitués au ‘tu m’as fait ça, je te le rendrai’; à cette justice ‘tu as fait, tu paies’. Mais Jésus a payé pour nous et continue à payer. »

    Le livre de Jonas est « un dialogue entre la prophétie, la pénitence, la miséricorde et la pusillanimité ou l’entêtement. Mais la miséricorde de Dieu vainc toujours… », car il est « le Dieu de la patience, c’est le Dieu qui sait caresser, qui sait élargir les cœurs ».

    En conclusion, le pape François a invité « aujourd’hui à prendre la Bible et à lire ce Livre de Jonas – il est très petit, trois pages –, et à regarder comment agit le Seigneur, comment est la miséricorde du Seigneur, comment le Seigneur transforme nos cœurs. Et à remercier le Seigneur parce qu’Il est si miséricordieux ».

    source ZENIT.org

    ----------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Le pape François sur le Rosaire : « Être chrétien, c’est être marial »Le Pape demande aux évêques indiens de différents rites de collaborer »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :