• Votre présence indispensable pendant le confinement. - Bruno

    Votre présence indispensable pendant le confinement.

    7.33.jpg

    La nuit perle dans le ciel avec son collier de lune. Ainsi, les jours passent, vibrent dans l’espace et le temps et nous cueillons quelques instants de ses splendeurs.

    Ne restons point figés sur ses noirceurs. Ce sang trop épais pour laisser couler une goutte de vie.

    J’aime la vie même dans ses souffrances. Elle prend alors le visage de Dieu perçu dans un silence habité et sacré. Oui, j’aime creuser dans mes journées la Présence indicible de la divinité. Cependant, si vous n’êtes point croyant au sens vide de ce terme, laissez-vous saisir par un certain émerveillement de vivre. Je dis croyant au sens vide car, les êtres qui nous entourent sont plus avides d’économie que de sacré. Ils pensent que la métaphysique, la Foi sont tellement impalpables qu’ils ne peuvent exister.

    Peu importe les croyances sont ancrées comme des poésies écrites sur l’âme de l’humain.

    Et nous puisons dans les vers lumineux de ces poèmes lorsque les larmes du présent nous submergent de pleurs du passé et de ses remords. Alors, nous cherchons au fond des événements les cristaux scintillants de couleurs pour retrouver notre vérité profonde.

    Celle qui ne fait pas partie du monde mais de l’intérieur de notre monde.

    Nous demeurons ces chercheurs de Lumière qui ne se vantent point de l’avoir trouvée.

    Pas de prosélytisme aliénant dans nos comportements. Simplement, une joie s’éclatant aux doigts du temps et des jours. Incommensurable allégresse qui nous rend contagieux sans faiblesse.

    Alors, les personnes que nous rencontrons tentent de deviner en nous cette énergie qui embrase chaque jour et détruit nos nuits sans amour.

    Demain sera un nouvel aujourd’hui que nous chanterons soit dans la tourmente ou le Bonheur de nous aimer tels que nous sommes.

    Le secret de notre Bonheur consiste à nous accepter, nous aimer avant de vouloir servir les autres. Quelqu’un qui manque de confiance en lui n’a rien à offrir à autrui.

    Certes, c’est une réalité que nous pouvons travailler afin qu’elle se retourne en affirmation de soi.

    Chaque matin est toujours plein de découvertes et de nouveautés, celles que nous accueillerons dans la journée. Alors, je vous souhaite une semaine avec un véritable soleil resplendissant au fond de votre être.

    Vous serez une présence indispensable pour votre Famille, votre femme, vos enfants, votre Mère, votre Père, vos voisins, vos amis ou les personnes que vous ne connaissiez point avant ce confinement durable. Habitez le temps telles d'éternelles secondes venant couler dans votre rivière intérieure, celle qui alimente vos passions intimes de vivre cette vie intensément.

    Soyez adultes dans ce confinement où votre inactivité, votre introspection et vos relations rassureront autant les autres que vous-même !

    Puissent les jours s’étayer dans la prière, l’amour, le respect, la sérénité et le bonheur d’exister pour quelqu’un. Celui qui fait danser les arbres et chanter les oiseaux pour que la pluie ne soit qu’une légère brume sans importance.

    Bruno LEROY.

    source http://brunoleroyeducateur-ecrivain.hautetfort.com/

    --------------------------------

    Articles récents
    « La pandémie et la valeur de la vie !!! - Sam'ParleSuggestion pour la célébration du Triduum Pascal »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    coeur léger
    Samedi 11 Avril à 21:28

    Bonjour Bruno merci pour ton partage sincère et fraternel. Je me sens près de toi car le Seigneur unit ceux qu'il aime et ceux qui s'aiment et sèment. C'est ce que tu fais tu sèment cette amour tendre du Père qui déborde de ton coeur et ça fait du bien jusqu'aux extrémités de la terre. Toi aussi Joyeuses Pâques et que le Seigneur ne cesse de te combler de Sa Tendresse de Son Amour et de Sa Paix. L'Amour n'a pas de frontières tu es un missionnaire sans frontières (MSF) Madeleine

    2
    Samedi 11 Avril à 11:05
    Bruno LEROY.

    Bonjour Madeleine,

    Je m'aperçois avec retard que je n'avais guère répondu à ton précédent message. Tu me parlais de l'importance et la richesse de la prière qui te fait sentir plus près de tes frères et sœurs comme jamais. Tu as raison de dire que la prière est un feu d'amour qui nous unit. Tu sais, je me sens très proche de ton discours car, il est évident que si je ne consacrais pas du temps pour prier, j'aurais abandonné mes fonctions sociales depuis longtemps. En effet, la prière m'a ouvert la route du sens que je devais donner à ma Vie et ce, depuis mes 9 ans. Il me souvient encore de l'Appel du Christ et de l'endroit où je me trouvais. Depuis, certaines personnes considèrent mes actes à la limite de l'inconscience. Comme j'aimerais que plus de gens aient cette folie douce qui ne les freine pas  dans leurs actes.

    En cette période de Coronavirus, je faisais des Maraude et passais mes nuits à venir en aide, en empathie avec les SDF. Et je m'étais pas seul à posséder cette solidarité fraternelle ! Depuis deux Jours l'État nous interdit de sortir pour les écouter, leur donner un café ou de la soupe et leur parler au fond de leur solitude....Le Gouvernement reconnaît que nous ne pouvons rien faire pour eux ( elles ) sinon leur trouver une grande pièce dans laquelle ils dorment sans que soient respectées les barrières de confinement. Tout cela est triste et obscurcie notre volonté d'aimer. On dirait que certaines personnes nous empêchent de nous dilater dans l'amour notamment des marginaux. Et pourtant, ils ont souvent le cœur plus ouvert que nous !

    Voilà Chère Madeleine, chacun devrait aider les autres selon ses Dons et son Charisme. La poésie me permet de redécouvrir la beauté essentielle de la vie et de ses mystères. Et mes écrits que tu lis toujours attentivement, je t'en remercie, servent à Témoigner de ma Foi et des Injustices sociales. Nous sommes sur Terre pour laisser une trace et je laisserai les quelques empreintes de pas que j'ai effectué avec convictions.

    Je te souhaite une immense Joie en cette période pascale et que ton Dimanche de Pâques soit le sourire de Dieu sur l'humanité qui en a grand besoin ainsi, que de ferventes prières. Je me joins à toi dans cette union de prière où nous trouvons la sève de notre Paix intérieure.

    Paix et Joie.

    UDP

    Bien Fraternellement,

     

    Bruno LEROY.

    1
    coeur léger
    Jeudi 9 Avril à 15:10

    Bonjour Bruno quelle magnifique poésie ce matin merci de me faire communier à cette havre de paix. En union avec toi et notre Bien-Aimé je me laisse habiter par ce silence rempli de sa tendre Présence Paix et Joie Madeleine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :