• Aujourd'hui, c'est la fête de Saint-Louis-de-France NOTRE patron de l'OFS

    Aujourd'hui, c'est la fête de Saint-Louis-de-France patron de l'Ordre Franciscain Séculier.
    Je vous propose des extraits de la lettre à son fils qui expriment bien son esprit franciscain.
    Bonne lecture
    Henri ofm

    Saint Louis : une vraie vocation franciscaine. 

    Aujourd'hui, c'est la fête de Saint-Louis-de-France NOTRE patron de l'OFSSaint Louis de France reste dans la mémoire populaire comme un roi animé d'une foi active, d'un sens aigu de la justice et d’un amour de prédilection pour les plus pauvres. Il est aussi un ami de la paix et de Dame Pauvreté. Il est donc parvenu pendant sa vie à concilier les exigences de sa charge royale et la voie évangélique ouverte par Saint François. A travers son exemple, il nous montre qu'il est possible de vivre l’Évangile, même lorsque l’on occupe des fonctions élevées dans la société. A ce titre, il est le saint patron (avec Élisabeth de Hongrie) des frères et sœurs de l’Ordre Franciscain Séculier  qui veulent vivre l'idéal évangélique à la manière de Saint François d'Assise, tout en restant dans le monde. Toute l'âme de Saint Louis est contenue dans cette lettre qu'il a écrite à l'attention de son fils Philippe, son successeur sur le trône de France :

     

             « Cher fils, je t'enseigne premièrement que tu aimes Dieu de tout ton cœur et de tout ton pouvoir, car sans cela personne ne peut rien valoir.

             Tu dois te garder de toutes choses que tu penseras devoir lui déplaire et qui sont en ton pouvoir, et spécialement tu dois avoir cette volonté que tu ne fasses un péché mortel pour nulle chose qui puisse arriver….

             Cher fils, je t'enseigne que tu entendes volontiers le service de la sainte Église, et quand tu seras à l'église, garde-toi de perdre ton temps et de parler vaines paroles. Dis tes oraisons avec recueillement ou par bouche ou de pensée, et spécialement sois plus recueilli et plus attentif à l’oraison pendant que le corps de Notre Seigneur jésus Christ sera présent à la messe, et puis aussi pendant un petit moment avant.

             Cher fils, je t'enseigne que tu aies le cœur compatissant envers les pauvres et envers tous ceux que tu considéreras comme souffrants ou de cour ou de corps ; et selon ton pouvoir soulage-les volontiers ou de soutien moral ou d'aumônes.

             Prends garde que tu sois si bon en toutes choses qu’il soit évident tu reconnaisses les générosités et les honneurs que Notre Seigneur t’a faits de sorte que, s'il plaisait à Notre Seigneur que tu aies l'honneur de gouverner le royaume, tu sois digne de recevoir l'onction avec laquelle les rois de France sont sacrés.

             Cher fils, s'il advient que tu deviennes roi, prends soin d'avoir les qualités qui appartiennent aux rois, c’est-à-dire que tu sois si juste que, quoi qu'il arrive, tu ne t'écartes de la justice. Et s'il advient qu'il y ait querelle entre un pauvre et un riche, soutiens de préférence le pauvre contre le riche jusqu'à ce que tu saches la vérité, et quand tu la connaîtras, fais justice.

             Sois bien diligent de protéger dans tes domaines toutes sortes de gens, surtout les gens de sainte Église ; défends qu'on ne leur fasse tort ni violence en leurs personnes ou en leurs biens.

             Cher fils, je t'enseigne que tu sois toujours dévoué à l’Église de Rome et à notre Saint-Père le Pape, et lui portes respect et honneur comme tu le dois à ton père spirituel…..

             Cher fils, je te donne toute la bénédiction qu’un père peut et doit donner à son fils, et je prie Notre Seigneur Dieu Jésus-Christ que, par grande miséricorde et par les prières et par les mérites de sa bienheureuse Mère, la Vierge Marie, et des anges et et des archanges, de tous les saints et de toutes les saintes, il te garde et te défende que tu ne fasses chose qui soit contre sa volonté, et qu'il te donne grâce de faire sa volonté afin qu’il soit servi et honoré par toi ; et puisse-t-il accorder à toi et à moi, par sa grande générosité, qu'après cette mortelle vie nous puissions venir à lui pour la vie éternelle afin de le voir, aimer et louer sans fin. Amen.

    ------------------------

    Articles récents
    « Pape - Angélus : la foi en Jésus donne son sens à la charité - VAUn témoignage de la vie en temps de pandémie - Parvis de Québec »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Maguelonne Hérault
    Dimanche 30 Août à 12:37

    Quelle magnifique lettre d'amour et d'éducation chrétiens  à son fils,  Le grand Saint Louis, mon Roi préféré

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :