• De quarantaine à sainte quarantaine - Fr. André Chicoine ofm cap.

    Extrait du Bulletin de la Fraternité régionale Saint-François-de-Laval (Québec) 

    RENOUVEAU Janvier-avril 2021


    Mot de l’assistant spirituel


    De quarantaine à sainte quarantaine


    Depuis une année, nous vivons en « quarantaine » pour ne pas dire « réclusion » !


    Ce n’est pas nécessairement notre choix… Ce sont les événements qui nous ont imposé ce mode deDe quarantaine à sainte quarantaine - fr André Chicoine ofm cap. vie et qui continuent à influencer le quotidien. Nous avons toujours la possibilité de rouspéter ou encore de se lamenter… Est-ce que cette manière saura nous soulager ou encore donner un sens à ce que nous vivons sans oublier les situations dramatiques ?


    À chaque année, un certain nombre de personnes prennent une période soit pour un jeûne soit encore un moment de retrait pour mieux se situer par rapport à leur vécu. Aussi, l’Église invite les fidèles à prendre un moment durant l’année pour mieux s’ajuster avec le Seigneur en vivant le Carême. Nos soeurs et frères musulmans n’en font-ils pas autant ? Saint François, tout comme sainte Claire, ont senti le besoin de vivre ces moments pour intensifier leur colloque avec le Seigneur. Ils sentaient le besoin de faire le point dans leur parcours humain et spirituel. Devant une réalité de la vie, François a su nommer la mort « Sa Sœur », ne pourrions-nous pas en faire autant avec la Covid ?


    Ne serait-ce pas le moment de passer d’une « quarantaine » à « sainte quarantaine » ? Si à chaque année, nous prenons cette espace de temps pour mieux nous situer tant humainement que spirituellement, n’aurions-nous pas, en cette période covidienne, cette opportunité en regardant notre mode de vie dans la « maison commune » ? Notre « Sœur Covid » ne pourrait-elle pas nous aider à mieux goûter notre vie humaine sans l’exploiter ? Ne serait-ce pas la démarche que nous avons à vivre avant d’arriver à la lumière pascale ? Israël a eu la nuque raide devant les avenues que le Seigneur proposait… Nous aussi, n’avons-nous pas la nuque raide devant les changements que nous devons prendre pour mieux respecter ce que le Créateur nous a partagé ?


    Sœurs et frères de la famille franciscaine, découvrons notre « Sœur Covid » en devenant plus fille et fils de notre « Mère la Terre ».

    Le cri pascal saura mieux nous aider à être Sœur et Frère du Ressuscité !                                                                       

    ALLÉLUIA !
     

    Fr. André Chicoine, ofm cap.

    ICI pour: Télécharger « Renouveau_JANVIER AVRIL 2021 (2).pdf »

    --------------------------------------------------

    Articles récents
    « Méditation- Le chemin de la chute - Richard RohrLe voyage du Pape en Irak au coeur d'un entretien avec Emmanuel Macron - VA »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    coeur léger
    Mercredi 24 Mars à 16:23

    Bonjour André, merci pour ce message rempli d'espérance et d'amour. Je suis d'accord pour "Notre Soeur Covid"me souhaite et nous souhaite de faire un chemin plus profond vers la fraternité universelle et écologique pour notre "Mère la Terre"

    Je te souhaite une Bonne Semaine Sainte et de Joyeuses Pâques avec notre Bien-Aimé Jésus.

    Paix et Joie Madeleine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :