• " Fais de ta vie une vocation." Pape François

     " Fais de ta vie une vocation."

    " Fais de ta vie une vocation."

    Chers amis,

     A Cracovie, lors de l’ouverture de la dernière Journée Mondiale de la Jeunesse, à plusieurs reprises le Pape François a demandé aux jeunes : « Peut-on changer les choses ? ». Et ils ont crié ensemble un retentissant «  oui ! ». Dans son annonce du futur Synode des Evêques sur le thème «  Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » le Pape précise : «  Ce cri naît de votre cœur juvénile qui ne supporte pas l’injustice et ne peut se plier à la culture du déchet, ni céder à la globalisation de l’indifférence. Écoutez ce cri qui monte du plus profond de vous ! Même quand vous ressentez, comme le prophète Jérémie, l’inexpérience due à votre jeunesse, Dieu vous encourage à aller là où Il vous envoie: « N’aie aucune crainte […] car je suis avec toi pour te délivrer » (Jr 1, 8).

    Que nous soyons nous-mêmes l’un de ces jeunes, ou que nous les regardions avec la richesse d’une expérience accumulée par les années, le Pape demande ce mois-ci le soutien de notre prière « pour que les jeunes  sachent répondre généreusement à leur vocation en envisageant, aussi, la possibilité de se consacrer au Seigneur dans le sacerdoce ou la vie consacrée. »

    « N’ayez pas peur d’écouter l’Esprit qui vous suggère des choix audacieux, ne temporisez pas quand la conscience vous demande d’oser pour suivre le Maître » poursuit-il. C’est ce dont témoigne Sophie lorsqu’elle relit pour nous son chemin de vie religieuse et nous déclare : « Je souhaite à chacun de ne pas, de ne plus avoir peur de Dieu, lui qui souhaite notre bonheur. » En écho à cet engagement radical, Julien et Cécile se retournent aussi, pour nous,  sur ce qui a fondé leur amour : leur mariage.

    Pour autant, ce discernement ne va pas de soi et  les jeunes eux-mêmes interpellent : « Nous avons tous été ébranlés quand nous avons commencé à travailler. Le champ des possibles est immense et il faut se résoudre à n’en vivre qu’un. Certains en ont même déraillé » témoigne ainsi Jonathan, 25 ans . Nous pourrons lire en réponse, les pistes proposées par Daniel Régent, jésuite dans un itinéraire spirituel : «  Certains peuvent penser que la vocation s’attrape par hasard, comme une maladie. Moi je t’invite à te disposer intérieurement pour faire de ta vie une réponse à l’appel que tu auras reçu. Là est la chance de nos vies, quand elles s’ouvrent à la dimension du monde.» 

    Alors que nous vivons ce mois-ci la grande fête de Pâques, que nous contemplons  Celui qui a accompli pleinement sa vocation et la volonté de Dieu, prions à la demande du Pape et avec lui afin « d’aider nos jeunes pour qu’ils ne se laissent pas décevoir devant nos immaturités». Que notre prière et les actes que nous posons dans nos vies familiales, professionnelles, culturelles  les stimulent pour « qu’ils soient capables de rêver et de lutter pour leurs rêves. Capables de grandir et de devenir pères et mères de notre peuple ». (Homélie du 31 décembre 2016)

     

    Mariette Jacquet
    Membre du Conseil International Pope’s Worldwide Prayer Network

    source https://www.prieraucoeurdumonde.net

    ----------------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Trahir Jésus : les anciens, Judas et nous - IntreBibleLa nouvelle traduction du Notre Père entrera en vigueur le 3 décembre 2017 - FC »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :