• Partager le Bonheur qui nous habite. - Bruno

    Partager le Bonheur qui nous habite.

    jeunes-lesvulnerables_0_729_410.jpg

    La vie d’un éducateur est souvent faite d’imprévus et n’est jamais sauf, pour certains ; un long fleuve tranquille. Pour partager le Bonheur qui vous habite, il faut souvent renier son confort personnel. Il faut que les plus pauvres viennent se baigner avec vous dans l’océan spumeux et éclatant de joie de vivre. Nous devons partir de leurs désirs profonds. Dans cette source nous puiserons d’autres sources plus jaillissantes. Sinon, l’éducateur ne fait que du forcing social et cela est plus dommageable que nous le pensons. Je dois, en tant que travailleur Social, accompagner les désirs des plus petits de nos Frères. De plus, la charité telle que bon nombre de chrétiens la conçoive est à mettre au panier de nos mémoires.

    L’être Humain évolue anthropologiquement et la recherche de Justice sociale devient primordiale, voire essentielle. Le paternalisme dont a fait preuve l’Église durant des années a démontré ses limites. L’individu doit impérativement redevenir acteur de son propre destin. J’en ai marre de ces gens qui pensent, agissent pour les autres sous prétexte de donner un sens à leur existence. Penser à la place des autres, c’est forcer autrui à ne jamais penser individuellement. Cela fait partie de nos petits viols quotidiens des Droits de l’Homme. Après cette entrée en matière, vous avez compris que je ne suis pas un bureaucrate travaillant à heures fixes.

    Moi, qui écris des livres, des articles pour que l’Humain savoure avec Amour l’instant présent : je ne semble pas en harmonie avec mes écrits. Détrompez-vous, je ne fais jamais mentir les mots et mes textes restent dans la ligne droite de mes pensées. Cependant, soit que nous avons une veine militante ou que nous dormons sous le soleil couchant. Du tréfonds de mon âme, je crois que nous pouvons construire le Royaume de Dieu dès maintenant, dans l’Aujourd’hui. Voir des yeux éteints par les tristesses s’illuminer grâce à un sourire donné est pour moi une joie incommensurable.

    Trouver de nouveaux paradigmes pour alléger les fardeaux humains. Maintenant, que vous commencez à me connaître ; vous savez qu’il m’est impossible de séparer ma Foi d’une action politique concrète. Dans le respect de chacun, évidemment... C’est en cela que je parle désormais de Justice plutôt que de charité.

    Être Témoin de l’Amour et de l’Espérance au cœur de la pâte humaine, tel est mon horizon de Vie depuis longtemps. Soyez, selon vos charismes, des amoureux ( ses ) de Dieu là où vous êtes. Et combattez pour que l’Amour devienne vainqueur pour des jours meilleurs. La prière vous aidera infiniment pour prendre conscience des desseins de Dieu à votre encontre.

    Bruno LEROY.

    source http://brunoleroyeducateur-ecrivain.hautetfort.com/

    -----------------------------------------------------------------

    Articles récents
    « Homélie du 11ème dimanche du temps ordinaire - 13 juin 2021Relations UE-Russie : comment surmonter la crise de confiance? - VA »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    coeur léger
    Mardi 8 Juin à 16:34

    Bonjour Bruno, encore merci pour le partage de ton vécu. Nous sommes greffés tous les deux en cet Amour immense et tendre de notre bon Papa. Je veux vraiment t'accompagner dans ta mission. Oui dans la prière je peux accompagner  avec toi nos frères et soeurs et communier à leurs désirs profonds. 

    Puissions-nous être sans cesse à l'écoute de l'Esprit Paraclet qui fait de nous des témoins et collaborateurs de son Oeuvre. 

    Paix et Joie Madeleine

      • Lundi 14 Juin à 19:51
        Bruno Leroy

        Chère Madeleine,

        En effet, tu as raison ta prière peut accompagner tous ces jeunes qui plongent dans le magma de leur existence qu'ils jugent étouffantes par manque de signification. Ils ont l'Art si je puis dire de dévaloriser leurs vies. Ils s'estiment trop souvent comme des losers et de pauvres types. Ils ne s'aiment pas ! Mon rôle est de tout faire pour les remettre Debout.

        Et si nous voyons les Parents, ils sont comme bon nombre d'adultes qui ne s'aiment pas eux-mêmes et ne pourront jamais aimer les autres, notamment leurs enfants qu'ils affectionnent maladroitement. Et je ne pense pas que leur couper les Allocations comme voudrait le faire Notre Gouvernement soit une solution. Il faut au contraire recréer le lien indicible entre parents et enfants en créant des Animations de parentalité avec une pédagogie forte et conviviale à la fois afin qu'ils ne ressassent pas sans cesse leurs problèmes personnels. Mais, pour tout cela les politiques sociales sont justes bonnes à donner de l(argent qui ne leur permet pas même de vivre. Tout est basé sur l'économie comme si l'amour d'un Parent ou d'un enfant pouvait s'acheter. Il faut redonner un supplément d'âme à notre société avec la saveur d'une spiritualité qui forge une solide colonne vertébrale. La vie est dure nous le savons mais lorsque nous sommes armés pour affronter ses adversités nous l'aimons. Les valeurs, les convictions, la politesse, le respecte de soi et des autres, l'aide désintéressée redonnent des raisons d'exister sur cette Terre !

        Alors, prions pour qu'ils découvrent la lumière et surtout les Dons qui les habitent afin qu'ils puissent s'accomplir et s'épanouir. Oui, chaque prière possède une force invincible. Et surtout n'ayons pas peur de leurs actes violents ce sont souvent les timides qui ne savent pas s'exprimer par le langage parlé...Et ceci est valable pour les adultes immatures.

        Il faut que le Monde se donne les moyens psychopédagogiques de redevenir le sel de la Terre.

        Dieu seul peut nous aider dans cette mission à la limite de l'impossible. Et tes prières sont les bienvenues, Chère Madeleine, elle donne un écho dans chaque cœur pour le purifier de ses scories.

        Paix et Joie

        Union de prière

        Bien Fraternellement,

        Bruno qui te remercie pour tes messages passionnants et pertinents.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :