•  

    Christ cause de dissension

    (Lc-12-49)

    S-G-T-Coucher de soleil sur la Serra de Cadi - Espagne-1

      La perle du jour

     

     

    avec Suzanne G Testut ofs

    en collaboration de

    RCF

    La Radio dans l'âme

     

    Autres articles de Suzanne ICI


    votre commentaire
  • Interpréter les signes des temps

    Lc-12-54-59

    appel des disciples

      La perle du jour

     

     

    avec Suzanne G Testut ofs

    en collaboration de

    RCF

    La Radio dans l'âme

     

    Autres articles de Suzanne ICI


    votre commentaire
  • Se tenir prêt pour le retour du Seigneur

    Lc 12, 35-38

     

    retour-du-maitre.jpg

      La perle du jour

     

     

    avec Suzanne G Testut ofs

    en collaboration de

    RCF

    La Radio dans l'âme

     

    Autres articles de Suzanne ICI


    votre commentaire
  • Le riche insensé (Lc 12,13-21)

    Quel Dieu

      La perle du jour

     

     

    avec Suzanne G Testut ofs

    en collaboration de

    RCF

    La Radio dans l'âme

     

    Autres articles de Suzanne ICI


    votre commentaire
  • La réponse de Jésus a la question de Jacques et de Jean

    (Mc 10,35-46)

    appel des disciples

      La perle du jour

     

     

    avec Suzanne G Testut ofs

    en collaboration de

    RCF

    La Radio dans l'âme

     

    Autres articles de Suzanne ICI


    votre commentaire
  • Matthieu 10, 17-22 :

    Le Christ enseigne les futurs missionnaires.


     évangélisation

    -          La perle du jour – Mt 10, 19-20 : « Lorsqu’on vous livrera, ne cherchez pas avec inquiétude comment parler ou que dire … car ce n’est pas vous qui parlerez mais l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.


    Par ces mots, Jésus indique aux missionnaires comment ils seront assistés en cas de persécution.


    Etre missionnaire veut dire avant tout être témoin, afin que même si quelques-uns refusent de croire, qu’ils soient gagnés par notre conduite, notre existence, notre présence, notre solidarité avec les hommes. C’est vrai d’abord de Jésus lui-même, missionnaire de Dieu, vivant au milieu des hommes. Ainsi, celui qui est authentiquement relié au Christ et qui traduit sa Parole dans l’action, est missionnaire, pas seulement en de lointains pays mais « ici et aujourd’hui ».


    Cette attitude précède l’annonce de la Parole.

    Etre missionnaire, c’est transmettre sa propre expérience de Dieu et mettre son prochain en contact avec Jésus à travers sa Parole. Mais comment annoncer la Parole si nous ne la méditons pas et si nous ne la vivons pas  ?


    En cette année qui fête le 8ème centenaire du charisme franciscain, nous pouvons rappeler à quel point la mission de Jésus s’est remarquablement réalisée en François d’Assise. Pour François, être missionnaire de Dieu signifiait engendrer l’amour, créer une intimité véritable, un rapprochement humain.

    La mission du Fils atteint tous les hommes grâce à la mission des ses apôtres et de son Eglise.


    Suzanne




    votre commentaire
  • Jean 1, 1-18 :

    Le prologue de Jean.

     

     

    ZachéeLe prologue de l’évangile de Jean proclame la gloire du Verbe de Dieu. Il met en évidence l’objet central de la foi : Le Verbe, pleinement Dieu par génération éternelle et pleinement homme par l’Incarnation.  Fils Unique du Père, « Plein de grâce et de vérité » « Vie et Lumière des hommes ».


    -          La perle du jour – Jn 1, 16 : « Oui, de sa plénitude, nous avons tous reçu, et grâce pour grâce. »

    Prendre conscience des dons de Dieu et accueillir la grâce, nous rend attentifs aux gestes du Seigneur. Cela nous conduit peu à peu à découvrir son action et à entrer dans une méditation.


    Aussi, en ce jour de Noël, où Dieu se donne en déposant son Fils Unique dans les bras de l’humanité, posons-nous quelques questions fondamentales :

    -          Suis-je consciente de ce que Dieu fait pour moi et de ce qu’il me donne ?

    -          Suis-je consciente que ces dons sont grâce et, par là même, inévaluables ?

    -          Est-ce que je n’attribue pas au hasard, à la chance ou la fatalité, ce qui est du ressort de la grâce ?

    -          Suis-je consciente que par les dons que je reçois, Dieu exprime son désir envers moi et qu’ainsi il me donne les moyens de répondre à son amour ? Et aussi d’en témoigner ?

    Faire mémoire des dons et grâces reçus, c’est coopérer avec la grâce et prendre conscience de notre rôle de serviteur.

    Conscients des dons reçus, faisons de l’action de grâce, la trame même de notre vie renouvelée.

     

    Suzanne

     

    autres dossiers

     


    2 commentaires
  • Luc 1, 67-79 :

     

    Le Cantique de Zacharie.

     croix pascale

    Zacharie, frappé de mutisme pour avoir d’abord douté du message de l’ange, retrouve l’usage de la parole pour bénir Dieu, pour prophétiser sur l’avènement du salut messianique et sur la mission de son propre fils.


    -          La perle du jour sera le jaillissement des mots, témoins des énergies divines, à l’œuvre dans le cœur de Zacharie : Béni – Force - Salut - Délivrés – Tendresse - Amour - Illuminer - Conduire - Paix.

    Plus nous prenons conscience de la générosité de Dieu, plus notre foi se fait confession dans l’action de grâces.

    Ainsi, l’action de grâce est inséparable de la louange, de la glorification et de la bénédiction. Elle s’accomplit dans un acte d’amour, un geste venant de la profondeur de notre cœur qui seul peut exprimer la miséricorde et la charité.


    Dans l’action de grâce, il y a le mot « action ». L’action ne doit pas se limiter à la bénédiction verbale mais elle doit aller au-delà. Cela implique de redistribuer autour de nous ce que nous avons reçu du Seigneur. L’action de grâce ne peut donc être vécue comme un rite à accomplir mais comme un témoignage vivant et actif des énergies divines qui nous animent.

    « Et toi aussi petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut : Tu marcheras devant à la face du Seigneur et tu prépareras ses chemins. »


    Enseigner quelqu’un pour l’amener à la foi est la tâche de chaque prédicateur et même de chaque croyant.

    Cet apostolat ne consiste pas dans le seul témoignage de la vie : le véritable apôtre cherche les occasions d’annoncer le Christ par la Parole, autant aux incroyants qu’aux fidèles. 

     

     

    Suzanne

    Autres dossiers

     


    votre commentaire
  • Luc 1, 57-66 :


    Circoncision de Jean-Baptiste et étonnement des voisins.

     circons-J-Baptiste.jpg

    Devant les merveilles que Dieu accomplit sous leurs yeux, les voisins de Zaccharie et d’Elisabeth mettent ces choses dans leur cœur et s’interrogent.


    -          La perle du jour – Lc 1, 66 : Ils se disent « Que sera donc cet enfant ?

    Question chargée d’espoir et qui laisse entrevoir toute l’attente de ce peuple et  la profondeur du mystère.

    « Et, de fait, la main du Seigneur était avec lui »


    Jean est celui qui obéit à « la parole de Dieu qui l’appelle à l’ouvrage ». Son existence est celle d’un ascète. Il enseigne la prière, il prêche le repentir, il invite ceux qui le suivent à déposer tout ce qui fait obstacle à la relation avec Dieu et, pour cela, à pratiquer vertus, justice et piété en vue d’une vraie conversion du cœur.

    Le cœur est le centre qui unifie et intègre toutes les autres parties : le corps, l’âme et l’esprit. Plus nous diminuons, plus nous déposons, plus Dieu se révèle.


    Ainsi, Jean prépare ses disciples à répondre à l’appel du Christ. Pour cela il les incite à entrer dans un désir de purification du cœur puis de restauration de l’esprit.


    Jean-Baptiste sait que l’appel du Christ est un appel à Le suivre dans une voie nouvelle, appel à mettre nos pas dans ses pas afin de nous laisser conduire à la Vie. Il suscite alors une démarche personnelle, une réponse. Soit nous restons sourds et nous résistons à cet appel, soit nous l’accueillons librement comme une voie de réconciliation avec Dieu, comme une puissance de vie et comme un don.


    L’appel du Christ peut nous conduire à un changement d’existence total si nous nous rendons disponibles à ce don, si nous nous re-posons en Lui et repartons avec Lui.

     

    Suzanne


    Autres dossiers

     


    votre commentaire
  • Luc 1, 46-56 :


    vierge 1 Le Cantique de Marie.

     

    Le Fiat de Marie a marqué l’instant suprême de l’histoire des hommes, l’inauguration de la Nouvelle Alliance et l’accomplissement de la promesse. Après la bénédiction d’Elisabeth, sa cousine, Marie entre dans une action de grâce et elle célèbre un fait nouveau : Le Royaume est là !


    -          La perle du jour – Lc 1, 48-49 : « Parce qu’il a jeté les yeux sur l’abaissement de sa servante, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est son nom. »

     

    Dans son Magnificat, Marie se montre tout entière au service du peuple de Dieu. En elle, par elle, le salut est annoncé, la promesse accomplie. Dans sa propre pauvreté, c’est-à-dire dans son abaissement, sa confiance, sa foi, sa douceur et sa fidélité, le mystère des Béatitudes se réalise. Marie ne dit-elle pas : « Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur »

    Marie nous exhorte, au nom de son expérience de la grâce, à suivre les voies qui conduisent au bonheur, elle nous invite à participer à la gloire de Dieu.

    La foi de Marie est une foi humble qui s’approfondit  sans cesse au travers des obscurités et des épreuves, par la méditation du salut ; Une foi qui s’approfondit par le service généreux, par le don gratuit de soi-même, qui éclaire et élargit peu à peu notre regard.

    C’est en raison de cette foi, attentive à garder la Parole de Dieu, que Jésus lui-même a proclamé bienheureuse celle qui l’avait porté dans ses entrailles.

    Ainsi, Marie nous met au monde parce qu’elle a mis le Fils de Dieu au monde. Par elle et avec elle, nous pouvons porter spirituellement le Christ en nous.

     

    Suzanne

     

    Autres dossiers


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique